La forte progression des prix de l'alimentation ces derniers temps constitue la cause principale de l'augmentation en juillet de l'indice des prix à la consommation (IPC), avec 1,17% sur le mois précédent, ce qui est un phénomène atypique qui ne s'est pas produit depuis 1995.

Selon les données du Département général des statistiques, l'IPC en juillet a augmenté de 14,61% par rapport à fin 2010 et de 22,16% en glissement annuel. Seul le groupe des poste et télécommunications y a échappé, les dix autres ayant tous augmenté. Celui des services de restauration est le plus affecté avec 2,12%, la hausse des autres n'étant que de 0,26% en moyenne. L'augmentation du groupe des services de restauration résulte de la hausse considérable de 3,2 % de celui des denrées alimentaires.

À l'inverse, les cours du riz ont baissé de 0,88% sur un mois. Après avoir augmenté de manière significative, les prix du logement, de l'électricité, de l'eau potable, des carburants et des matériaux de construction ont subi une moindre hausse en raison de la baisse des cours mondiaux du gaz.

Compte tenu de ce que le groupe des denrées alimentaires représente 25% des biens référencés pour le calcul de l'IPC, celles-ci sont directement responsables de cette dernière hausse de l'IPC, selon Nguyên Duc Thang, directeur du service des prix du Département général des statistiques. Or, la situation ordinaire depuis 16 ans est une baisse de l'IPC du mois de juillet. Même en pleine crise en 2008, l'IPC n'avait augmenté que de 1,1%, souligne-t-il. Ce qui est inquiétant, c'est que le prix de la viande de porc, viande de base pour les familles vietnamiennes, a fortement augmenté avec +6,98%..., de même que celle de volailles avec 3,41%, et ce du fait d'une offre moindre sur le marché dû aux épizooties.

Par ailleurs, le cours de l'or en juillet a augmenté de 0,87 % sur juin, de 6,1% par rapport à fin 2010, et de 35,54% en glissement annuel. En revanche, le dollar américain est en repli depuis maintenant trois mois consécutifs avec une baisse de 0,18% en juillet. Sur les sept premiers mois de l'année, il est par contre en légère hausse, de 0,06% par rapport à fin 2010. -AVI