Hanoï (VNA) - En 2017, la croissance a été bonne au Vietnam et les évènements majeurs organisés dans le pays ont permis de rehausser sa position sur la scène internationale. Les nouvelles opportunités commerciales devraient donner un coup de pouce à l’économie nationale en 2018.

La capitale Hanoï - Photo: news.zing.vn

En 2018, la reprise de l’économie mondiale devrait s’affermir et ce contexte positif devrait profiter aux exportations nationales. En 2018, le Vietnam maintiendra sa politique macroéconomique, participera activement aux forums internationaux et poursuivra avec vigueur son intégration à l’économie mondiale.

Changements positifs pour l’économie nationale

Les programmes mis en œuvre pour répondre aux résolutions du 5ème plénum du comité central du Parti communiste du Vietnam sur l’amélioration de l’économie de marché à orientation socialiste et le développement de l’économie privée devraient avoir des retombées positives dès 2018 et les années suivantes. Les effets des actions menées par le gouvernement tout au long de l’année 2017 pour soutenir l’activité des entreprises se ressentent déjà et devraient s’affirmer en 2018 avec l’entrée en vigueur, le 1er janvier, de la loi d’assistance aux petites et moyennes entreprises. En mai 2018, les députés devraient adopter la loi sur les unités administratives et économiques spéciales de Vân Dôn, Vân Phong et Phu Quôc. Ces nouvelles réglementations offriront aux investisseurs des conditions fiscales nettement avantageuses et  favoriser la production et le commerce.

La communauté internationale est confiante quant aux perspectives de développement du Vietnam. Pour Sébastian Eckardt, économiste en chef de la Banque mondiale, le Vietnam est capable de relever les épreuves de 2018.  Eugenia Victorino, économiste à la banque ANZ, estime que notre pays attirera de plus en plus d’investisseurs étrangers.

Caitlin Wiesen, directrice nationale du Programme des Nations unies pour le Développement, partage cet avis : «Le Vietnam est une économie à forte croissance de la région Asie-Pacifique. Nous souhaitons qu’il maintienne cet élan en améliorant sa productivité et sa compétitivité. Du point de vue de l’ONU, les principaux critères d’évaluation sont l’ampleur des capitaux, la qualité de l’enseignement supérieur, l’amélioration des compétences et la création d’emplois.»

Rehausser la position sur la scène internationale

Organisée au Vietnam en 2017, l’année de l’APEC et son Sommet ont permis au pays de renforcer sa position sur la scène internationale. Le 26ème forum parlementaire d’Asie-Pacifique prévu du 18 au 21 janvier 2018 à Hanoï devrait réaffirmer le rôle du Vietnam au sein de la communauté internationale. Placée sous le thème "Un partenariat parlementaire pour la paix, l’innovation et le développement durable”", cette rencontre sera l’occasion pour les parlements membres d’affirmer leur volonté de coopération pour le développement régional. En 2018, le Vietnam organisera également une conférence entre le Forum économique mondial et l’ASEAN.

Dang Dinh Quy, vice-ministre des Affaires étrangères : «Des milliers de délégués étrangers, de dirigeants de groupes mondiaux et de conseillers politiques participeront à ce forum. La tenue de cet évènement d’envergure internationale au Vietnam est capitale pour le pays. C’est l’occasion de multiplier les contacts, de promouvoir l’investissement et de prendre attache avec des entreprises étrangères ».

Si les défis à relever en 2018 seront encore nombreux, les effets escomptés des stratégies mises au point par le gouvernement devraient permettre au Vietnam d’aborder cette nouvelle année avec confiance et détermination. -VOV/VNA