Les paysans à Ha Long s’affairent et font fortune

Commune du district de Vân Dôn, province de Quang Ninh, Ha Long affiche une belle croissance économique. Les familles d’agriculteurs riches représentent environ 70% de la population locale.
Quang Ninh (VNA) – Commune du district de Vân Dôn, province de Quang Ninh, Ha Long affiche une belle croissance économique. Les familles d’agriculteurs riches représentent environ 70% de la population locale.
Les paysans à Ha Long s’affairent et font fortune ảnh 1Pisciculture en radeau à Ha Long, province de Quang Ninh (Nord-Est). Photo : CVN

La commune de Ha Long de la province de Quang Ninh (Nord-Est) regroupe neuf ethnies, les Kinh occupant plus de 93%, avec environ 3.000 familles, soit près de 11.000 personnes. Sa structure économique se focalise sur l’agriculture, la sylviculture et l’aquaculture - secteurs clés, ainsi que sur les services et le tourisme.

"La commune mobilise toutes ses ressources pour mettre en œuvre efficacement trois avancées stratégiques: attirer les investissements, aider les habitants à développer la production et, parallèlement, bien protéger l’environnement", informe Luong Thi Anh, présidente du Comité populaire de Ha Long.

La commune soutient et encourage ses agriculteurs à convertir les surfaces rizicoles à bas rendements en zones d’aquaculture et de culture maraîchère. Cette dernière est actuellement pratiquée par une centaine de familles, sur plus de 10 ha, leur rapportant un revenu de 250 à 300 millions de dôngs chacune par an. La valeur de la production agricole, sylvicole et aquacole avoisine les 50 milliards de dôngs chaque année.

Faire fortune

La famille de Lê Van Hanh, résidant dans le 3e hameau, possède plus de 2.000 m² de terres agricoles. Auparavant, elle n’y cultivait que certaines plantes et élevait des poulets et porcs selon un modèle d’autosuffisance. 

"Ces dernières années, grâce au soutien de la commune, ma famille s’est tournée vers la culture maraîchère et l’élargissement de l’élevage à titre commercial. Cela nous donne plus de 300 millions de dôngs de recettes par an, soit cinq à six fois plus qu’auparavant", se réjouit M. Hanh.

Disposant lui aussi d’une même superficie de terres agricoles, Nguyên Van Bê, dans le 7e hameau, se consacre au jardinage. "Les cadres agricoles de la commune sont toujours prêts à nous recommander des techniques de soin et de lutte contre les épiphyties. Ainsi, de nombreuses familles ont pu faire fortune. La mienne gagne chaque année près de 400 millions de dôngs", partage-t-il.

Et les résultats sont là. À ce jour, 100% des routes communales ont été bétonnées. Ha Long n’a plus que 0,53% de foyers pauvres. Le revenu par habitant atteint 50 millions de dôngs/an. – CVN/VNA

Voir plus