Singapour (VNA) – Les ministres des 16 pays qui négocient à Singapour ce qui pourrait devenir la plus grande zone de libre-échange au monde se sont mis d’accord sur les contenus qu’ils espèrent réaliser d’ici la fin de l’année.
 
Le RCEP est un projet d'accord de libre-échange entre 16 pays autour de l'océan Pacifique. Photo : asean.org

Dans une déclaration commune publiée après la réunion, ils ont exprimé l’espoir que l’achèvement de ce paquet de contenus signifierait la conclusion substantielle des négociations du Partenariat économique intégral régional (RCEP) cette année.

Le paquet comprend quatre composantes: les marchés des biens, des services, des investissements et des droits de propriété intellectuelle.

Les autorités ont déclaré que les négociateurs en chef du RCEP devraient se réunir à Auckland fin octobre avant la prochaine réunion ministérielle, juste avant le sommet des dirigeants de l’ASEAN en novembre.

Le RCEP, dont les négociations avaient été lancées en 2012, associe les dix pays membres de l’ASEAN et leurs partenaires régionaux (Chine, Japon, Australie, Inde, République de Corée, Nouvelle-Zélande). Les pays membres représentent 29% du commerce mondial et ont une population totale de 3,35 milliards d’habitants. – VNA