Jakarta, 6 mai (VNA) – Lundi 6 mai, les musulmans indonésiens ont commencé le mois du Ramadan.

Des musulmans indonésiens prient pendant le mois sacré du Ramadan à la mosquée Baiturrahman de Banda Aceh, dans la province d'Aceh, le 5 mai. Photo: AFP/VNA

 

Le ministre des Affaires religieuses, Lukman Hakim Saifuddin, a déclaré que son ministère avait reçu neuf rapports sur des observations de la lune sur 102 sites à travers le pays afin de décider du début du mois du Ramadan 2019.

Cette décision a également été examinée lors d'une réunion avec des représentants de la Cour suprême, de l'Agence de météorologie, climatologie et géophysique (BMKG), de l'Institut national de l'aéronautique et de l'espace (LAPAN), de l'Agence d'information géospatiale (BIG) et de spécialistes de diverses organisations islamiques, selon le ministre.

Le 5 mai, les prières nocturnes du Ramadan dites « Tarawih » ont été observées dans toutes les mosquées avant le début du mois de jeûne.

Avant ce mois de fête, le gouvernement indonésien a collaboré avec des ministères et organismes compétents tels que le ministère des Entreprises publiques, le ministère de l'Agriculture et celui du Commerce pour mener à bien tous les préparatifs nécessaires, notamment pour juguler l'instabilité des prix des denrées de base comme bœuf, oignon et  piment, qui se produit souvent durant cette période.

Chaque année, environ 1,7 milliard de musulmans dans le monde, soit près de 25% de la population mondiale, accomplissent les rituels du Ramadan. -VNA