La menuiserie au village de Du Ba, commune de Tuy Lôc, province de Phu Tho.


Phu Tho (VNA) - Dans la province de Phu Tho (Nord), les activités des villages du district de Câm Khê ont le vent en poupe. Affichant un revenu stable et un fort taux d’emplois, les travailleurs contribuent à édifier une Nouvelle ruralité.

Le district de Câm Khê est une véritable mine d’or en matière d’artisanats vietnamiens. Derrière ces 11 villages, se concentre le meilleur des métiers de l’artisanat dans les secteurs de la menuiserie, de la vannerie du bambou et du rotin, de la transformation du thé, de  la confection des nón (chapeau conique)… Chaque année, le chiffre d’affaire global de ces villages s’élève à 200 milliards de dôngs, créant plus de 10.000 emplois pour les habitants.

La commune de Sai Nga en est l’exemple parfait. Spécialisée dans la fabrication des nón depuis plus d’un demi-siècle, elle continue de transmettre ce savoir-faire ancestral de génération en génération. Un héritage qui lui permet aujourd’hui de faire vivre 200 artisans villageois pour une valeur annuelle de 10 milliards de dôngs.

Améliorer les conditions de vie des villageois

Selon le président du Comité populaire de la commune de Sai Nga, Trân Van Thao, "Le métier de confection des nón a aidé les habitants à améliorer leurs conditions de vie. Dans une volonté de développement, la commune met l’accent sur l’investissement en terme de technique et de qualité afin d’augmenter le rendement et le renouvellement des produits".

En effet, au sein de ce marché compétitif, il est primordial de maintenir le développement durable de ces métiers dans les villages. La plupart des artisans villageois possèdent des ateliers de petite et moyenne envergures en raison d’un manque d’expériences ou d’un manque de moyens en termes d’équipements modernes.

La cheffe du Bureau de l’agriculture et du développement rural de Câm Khê, Trân Thi Thu Huong a fait savoir qu'"à l’avenir, le bureau continuera de diriger les localités afin de renforcer la production sur le long terme. L’utilisation d’équipements modernes au lieu de technologies arriérées est l’une de nos priorités pour améliorer la qualité des produits. Nous aiderons les villageois à établir leurs marques, à promouvoir leurs produits et à augmenter la concurrence des produits artisanaux de Câm Khê", a souligné Mme Huong. -CVN/VNA