Hô Chi Minh-Ville (VNA) – L’immobilier reste le premier secteur d’accueil des investissements étrangers dans la mégapole du Sud, selon les chiffres du Comité populaire de Hô Chi Minh-Ville.

 

Un coin de la zone résidentielle de Phu My Hung dans le septième arrondissement de Hô Chi Minh-Ville. Photo: VNA

 

Durant les neuf premiers mois de cette année, l’immobilier représentait 40,7% des capitaux domestiques nouvellement enregistrés et 20,2% du total du stock d’investissements directs étrangers (IDE), a-t-il indiqué.

Hô Chi Minh-Ville a drainé 5,47 milliards de dollars d’IDE sur les neuf premiers mois de cette année, soit une hausse de 50% par rapport à la même période de 2017, a fait savoir le président du Comité populaire municipal Nguyên Thành Phong.
 
L’actractivité de l’immobilier de la ville réside dans son rythme d’urbanisation rapide,  sa jeune population, la stabilité de son économie, son intégration économique étendue, sa classe moyenne en pleine croissance, et la transparence de son marché.

Concrètement, la ville a délivré la licence à 30.634 entreprises totalisant 372.432 milliards de dôngs de capitaux enregistrés, soit une hausse de 4,1% en nombre d’entreprises. Entre-temps, elle a vu 47.173 entreprises en activité relever leur capital de 301.054 milliards de dôngs. 

Le président du Comité populaire municipal Nguyên Thành Phong (debout), le 1er octobre à Hô Chi Minh-Ville. Photo: VNA

Hô Chi Minh-Ville rencensait jusqu’en septembre 8.067 projets d’IDE cumulant 45,12 milliards de dollars, provenant de nouveaux projets autorisés et ajouts de capitaux.

Selon l’Association de l’immobilier de Hô Chi Minh-Ville (HoREA), l’immobilier a toujours été classé au premier rang en termes d’attraction d’IDE, absorbant près de 1,5 milliard de dollars en 2015, 1 milliard de dollars en 2016 et 1,01 milliard de dollars en 2017.

Les chiffres du Comité populaire municipal montrent qu’à la fin de l’année dernière, il y avait 293 projets d’IDE d’une valeur de 13,97 milliards de dollars dans le secteur immobilier local, représentant 33% du total des IDE dans la mégapole du Sud.

La plupart des IDE proviennent du Japon, de la République de Corée, de Singapour, de Hong Kong (Chine), de Taiwan (Chine) et des États-Unis. – VNA