Les locaux industriels et la logistique restent un segment attrayant pour les investisseurs étrangers en 2018. Photo: VNA

 

Hanoï (VNA) – Selon des calculs cumulatifs, à la fin de juillet 2018, l’immobilier occupait la deuxième place en termes d’attraction des investissements directs étrangers (IDE), avec 704 projets en activité représentant un montant total de 56,3 milliards de dollars de capitaux enregistrés.

Selon Mme Khanh Nguyen, directrice associée chargée du marché des capitaux au Vietnam de la société Jones Lang LaSalle, avec une croissance économique élevée et continue ces dix dernières années, le Vietnam est devenu un aimant à investissement étranger. Les investisseurs asiatiques dont le Japon, la République de Corée, Singapour et la Chine, sont les plus importants, représentant 73,9% du total des IDE dans les secteurs industriels et de l’immobilier.

Particulièrement, entre 2015 et 2017, le montant des IDE versés au secteur immobilier du Vietnam n'a pas cessé d’augmenter par rapport à la période 2010-2013. Selon Mme Khanh Nguyen, le décaissement des capitaux s’est beaucoup amélioré ces dernières. La mise en œuvre des projets s’avère ainsi plus facile.

Selon la société Savills Vietnam, le secteur de l’immobilier au Vietnam séduit de nombreux investisseurs étrangers. Outre les belles perspectives dans le segment du logement, Savills espère que les fusions et acquisitions (M&A) dans les segments des locaux industriels et bureaux continueront leur envolée.

Les experts ont estimé que les IDE versés au secteur immobilier au Vietnam continueraient à augmenter et que les M&A dans ce secteur établiraient de nouveaux records cette année.

Selon eux, les locaux industriels et la logistique restent un segment attrayant pour les investisseurs étrangers en 2018. -VNA