Quang Nam (VNA) - Quatre cents ans sont passés et les fondeurs de bronze du village de Phuoc Kiêu, dans le district de Phuoc Kiêu, dans la province centrale de Quang Nam, maintiennent toujours les feux des forges.

Une artisane fait fondre du bronze. Photo: VNA

Pendant longtemps, la population de la province de Quang Nam avait ce dicton : «Tambours de Yên Lâm et gongs de Phuoc Kiêu », qui exprimait l’aura de l’artisanat traditionnel du village de Phuoc Kiêu. 

Un moule en cours de nettoyage, préparé pour la coulée. Photo: VNA

Selon les annales historiques, de la fin du XIXe siècle au début du XXe, sous la dynastie des Nguyên, les fondeurs de Phuoc Kiêu étaient régulièrement invités à la capitale impériale de Huê pour couler des pièces de monnaie, des œuvres d’art et autres produits d’intérieur.

Les artisans versent le bronze fondu dans un moule. Photo: VNA

Établi par des disciples du seigneur Nguyên Hoàng (1525-1613), le village était considéré comme la principale base de production d’armes au début du XVIIesiècle. Il fut agrandi à l’époque des Tây Son au XVIIIe siècle. Tây Son est le nom donné à trois frères, Nguyên Nhac, Nguyên Lu et Nguyên Huê, qui ont lancé une insurrection paysanne à la fin du XVIIIe siècle.

Un artisan met la touche finale à un gong en bronze. Photo: VNA

Les produits fabriqués par le village ont tellement impressionné les leaders de Tây Son que leurs artisans ont été convoqués à la capitale Phu Xuân, aujourd’hui Huê, pour fabriquer des objets utilisés aux cérémonies royales, des sceaux et même des canons.

Canons en bronze coulés à Phuoc Kiêu. Photo: VNP

En particulier, les artisans du village sont célèbres à l’échelle nationale pour la fabrication de gongs selon des techniques ancestrales. Pendant plus de 200 ans, les gongs de Phuoc Kiêu étaient présents dans presque tous les villages et hameaux des ethnies minoritaires de la cordillère de Truong Son et des Hauts Plateaux du Centre, et la renommée de Phuoc Kiêu s’étendait même jusqu’au Laos et au Cambodge. 

Trân Van Phùng, l’un des artisans les plus chevronnés de Phuoc Kiêu en matière de gongs. Photo: VNP

Aujourd’hui, ils fabriquent non seulement des produits traditionnels en bronze, mais aussi de nombreuses œuvres d’art pour la décoration intérieure. Pour développer le métier et répondre à la demande du marché, certains produits de Phuoc Kiêu combinent des styles à la fois traditionnels et modernes, et sont exportés à l’étranger.

Des produits aux fins détails. Photo: VNP

Gardant toujours la flamme qui brûle dans les forges, les artisans du village ont transmis de génération en génération les secrets du métier en peaufinant les meilleurs produits. Les créations les plus prisées sont des gongs en bronze et des anciens instruments populaires de nombreuses ethnies minoritaires, entre autres. – CVN/VNA