Photo : VNA
 

Ho Chi Minh-Ville (VNA) – Selon l’Association des producteurs et exportateurs de produits aquatiques du Vietnam (VASEP), les exportations de crevettes ont rapporté environ 3,8 milliards de dollars en 2017, soit une croissance annuelle de 22%.

La filière de la crevette a connu un franc succès en 2017 sur le marché de l’UE. Entre janvier et novembre 2017, les exportations sur ce marché ont atteint 780 millions de dollars, soit une hausse de plus de 42% en un an. Avec ce chiffre d’affaires, l’UE est devenue le premier débouché pour les crevettes vietnamiennes, représentant 22,2% du total des exportations. Les Pays-Bas, le Royaume-Uni et l’Allemagne étaient les plus grands importateurs européens.

Truong Dinh Hoe, secrétaire général de la VASEP, a expliqué cette croissance par le traitement préférentiel du Système généralisé de préférences (SPG) de l’UE. A quoi s’ajoutent les efforts des producteurs vietnamiens pour augmenter la qualité et la hausse de la demande des consommateurs européens à l’occasion des fêtes de fin d’année.

Outre l’UE, les exportations de crevettes en Chine ont enregistré une forte augmentation de 60% pour s'établir à près de 638 millions de dollars entre janvier et novembre 2017.

Cependant, sur le même laps de temps, les ventes aux États-Unis ont enregistré un recul de 7,8% par rapport à la même période de 2016. Cette diminution est due à la hausse des taxes anti-dumping.

Au regard des signes positifs des marchés et des efforts continus des producteurs et exportateurs, la VASEP prévoit que la filière de la crevette poursuivra sa croissance, notamment sur les marchés européen, chinois, japonais et sud-coréen.

En 2018, l’accord de libre-échange Vietnam-UE devrait entrer en vigueur, ce qui favoriserait les exportations vietnamiennes. En Chine, la production a baissé à cause d’épizooties et d’intempéries. Les autorités chinoises ont décidé de ramener les droits de douane à 2% au lieu de 5% pour les crevettes surgelées, à partir du 1er décembre 2017. -VNA