Les entreprises néerlandaises cherchent des opportunités d’affaires au Vietnam. Photo : VNA

Hanoi, 7 février (VNA) - L’Ambassade des Pays-Bas au Vietnam a organisé, le 6 février, un forum d’entreprises dans le but de connecter les entreprises des deux pays.

Y ont participé 45 entreprises néerlandaises. La plupart d’entre elles cherchent des partenariats dans la gestion de l’eau, l’agriculture, le transport maritime, l’aviation, la logistique, les énergies et la ville intelligente.

La ministre du Commerce extérieur et de la Coopération du développement des Pays-Bas Sigrid Kaag a constaté que les deux pays faisaient face à des défis communs dont notamment les changements climatiques et l'élévation du niveau de la mer.

« Nous voulons partager nos expériences et nos savoir-faire ainsi qu’établir des partenariats avec vos acteurs privés dans les infrastructures fluviales, la sécurité sanitaire alimentaire, le développement urbain, la gestion des déchets, le transport et la logistique », a-t-elle dit.

Hans de Boer, président de la Chambre de Commerce et d’Industrie des Pays-Bas, a annoncé : « Nous souhaitons que notre pays soit la porte d’entrée pour les entreprises vietnamiennes voulant accéder au marché européen à travers le port de Rotterdam et l'aéroport d'Amsterdam-Schiphol ».

Luc Lampaert, directeur de la compagnie Scania a déclaré : « Durant cette mission au Vietnam, nous cherchons à présenter nos produits tels que les camions et les bus ainsi que d’autres solutions de transport et des services financières et d’assurances ». Scania est un des premiers fournisseurs de moteurs au service de l’industrie et du transport maritime. Elle compte 46 000 employés travaillant dans plus de 100 pays.

Scania entend non seulement vendre ses produits de haute qualité et respectueuses de l’environnement mais aussi investir dans les ressources humaines via le transfert des technologies dans le génie chimique et la fabrication de machines. « Nous voulons contribuer à créer de nouveaux emplois et à former des ressources humaines qualifiées au Vietnam », a-t-il dit.

La gestion de l’eau est un autre secteur important dans lequel les entreprises néerlandaises prospectent des opportunités de coopération au Vietnam. Robert van As, directeur de la compagnie Paques a précisé : « Outre deux projets de traitement des eaux usées déjà mis en place au Vietnam, nous tenons à lancer un grand projet à Vung Tau. J’espère que les technologies néerlandaises aideront le Vietnam à améliorer la qualité de l'environnement ».

Les Pays-Bas sont le premier partenaire commercial du Vietnam en Europe et le premier investisseur européen dans le pays avec un investissement total de 8 milliards de dollars par an. - NDEL/VNA