Une entreprise à investissement direct étranger à Ho Chi Minh-Ville. Photo: VNA

Ho Chi Minh-Ville, 25 mars (VNA) - Des représentants d'entreprises à investissement direct étranger (IDE) à Ho Chi Minh-Ville ont présenté leurs idées et recommandations pour stimuler la croissance de la ville lors d'une réunion avec les dirigeants municipaux le 23 mars.

Le secrétaire du Comité municipal du parti, Nguyen Thien Nhan, a salué le développement du secteur des IDE, devenu l’un des moteurs de la croissance de la ville. Il a indiqué que 1,55 milliard d’USD avaient été versés à Ho Chi Minh-Ville au cours des trois premiers mois de 2019, en hausse de 20,4% par rapport à la même période de l'année dernière.

Selon le responsable, la nouvelle tendance du développement technologique et de la mondialisation a obligé l’administration de la ville à réformer sa gestion afin de créer un environnement favorable aux activités commerciales et à l’innovation.

La présidente de la Chambre de commerce américaine au Vietnam (AmCham), Amanda Rasmussen, a déclaré lors de la réunion que Ho Chi Minh-Ville avait réalisé des progrès dans la facilitation des activités commerciales et la commercialisation des marchandises.

Toutefois, elle a déclaré que les changements de lois et de réglementations, y compris les politiques fiscales et les taux d'imposition, posaient des problèmes aux investisseurs étrangers, car ils affectaient leurs projets commerciaux et leurs projets d'investissement.

Le vice-président de la Chambre de commerce européenne au Vietnam (EuroCham), Tomaso Andreaatta, a affirmé que Ho Chi Minh-Ville constituait une destination attrayante pour les investisseurs étrangers, y compris ceux de l'Europe. Cependant, pour créer une percée dans la croissance et attirer les investissements étrangers, la ville devrait accélérer les projets d’infrastructures et prendre des mesures efficaces de lutte contre les inondations tout en améliorant les transports en commun.

Andreaatta a ajouté que, alors que les investisseurs européens accordaient une grande attention à l'environnement, Ho Chi Minh-Ville devrait mettre en place un organisme chargé de gérer le rejet des eaux usées dans les parcs industriels et proposer au gouvernement de mettre en place des politiques sur la qualité de l'air et le développement des transports en commun pour les résidents de la ville et les investisseurs étrangers.

Carlos Dominguez Agulleiro, directeur adjoint du bureau économique et commercial d’Espagne à Ho Chi Minh-Ville, a déclaré qu'un nombre croissant d'entreprises espagnoles prennent la décision d'investir au Vietnam. Si, dans le passé, elles étaient attirés par le faible coût de la main-d'œuvre, ils la choisissaient désormais sur la base d'une croissance élevée, de bases macro-économiques stables et d'une politique claire en matière de coopération internationale.

Dans le même temps, il a souligné les obstacles existants au flux d’investissements à Ho Chi Minh-Ville, notamment la lenteur dans l’accomplissement des formalités administratives, ce qui retarde les projets d’investissement. En outre, les projets de transport retardés ont affecté le rythme de nombreux projets d'investissement et le manque d'infrastructures appropriées a considérablement réduit la compétitivité du Vietnam en général et de Ho Chi Minh-Ville en particulier.

Le président du Comité populaire municipal, Nguyen Thanh Phong, a salué les recommandations du monde des affaires étrangères et a souligné que la ville considère toujours le secteur des IDE comme un élément important de l’économie locale et attache une grande importance à la promotion de son développement à long terme.

Selon le responsable, la ville héberge actuellement plus de 8 000 projets d’IDE avec un capital social total de près de 45 milliards d’USD. Avec une moyenne de 20 milliards de dollars de recettes d’exportation chaque année, le secteur des IDE représente 58,7% de la valeur totale des exportations de la ville. Le secteur emploie 670 000 travailleurs et crée des emplois indirects pour des millions d'autres.

M. Phong a affirmé que la ville poursuivra ses efforts pour créer un environnement favorable et concurrentiel aux investissements, conformément aux normes et aux engagements internationaux dans les accords de libre-échange de nouvelle génération auxquels le Vietnam est partie. L’administration de la ville sera toujours à l’écoute des investisseurs et travaillera en étroite collaboration avec eux pour le développement durable de la ville et le succès des investisseurs, a-t-il déclaré. -VNA