Hanoi (VNA) – Les députés ont suggéré que le gouvernement renouvelle les méthodes de gestion pour assurer la collecte du budget de l’État et le développement socio-économique en marge de la 5e session de l’Assemblée nationale de la 14e législature, le 25 mai à Hanoi.

Vue de la séance du 25 mai de l’Assemblée nationale. Photo : VNA

Le député Bui Thanh Tung de la ville de Hai Phong a salué la croissance économique en 2017, où le gouvernement a réussi à accomplir l’ensemble des 13 objectifs de développement socio-économique fixés par l’Assemblée nationale.

Le député Lê Kim Toan de la province de Binh Dinh a lui salué un taux de croissance du produit intérieur brut de 7,38% au cours des quatre mois de cette année, un record en une décennie.

Il a rappelé que plusieurs organisations financières internationales prévoient que le Vietnam devrait afficher une croissance d’au moins 6,5% cette année, ouvrant ainsi des perspectives pour atteindre l’objectif de croissance fixé par l’Assemblée nationale.

Les députés ont attribué la croissance vietnamienne aux contributions de la communauté des entreprises, et ont exhorté le gouvernement à donner instruction aux ministères, agences et localités de leur offrir un soutien optimal pour lancer des projets, en particulier les petites et moyennes entreprises (PME).

Le député Hoàng Van Cuong de la ville de Hanoi a déclaré que le gouvernement devrait exploiter les opportunités découlant de la quatrième révolution industrielle pour réformer la gestion de la fiscalité.

Selon lui, la collecte du budget de l’État repose en grande partie sur les grandes entreprises publiques qui se restructurent de sorte qu’ils apportent une plus grande contribution au budget de l’État.

Il a recommandé de créer une équité pour les hommes d’affaires et de redistribuer des sources de revenus pour créer un consensus public lorsqu’il s’agit de rénover le système fiscal.

Soulignant la nécessité de créer une concurrence saine et transparente, les députés se sont inquiétés du fait que ceux qui détiennent des licences d’exploitation paient régulièrement des impôts en temps opportun, tandis que ceux qui font des affaires sur Internet ne sont pas assujettis à des taxes.

Le député Hoàng Van Cuong a encore estimé que le gouvernement devrait limiter l’accession à la propriété des riches, facilitant ainsi l’accès des plus vulnérables aux terres, gagnant ainsi la confiance du public et assurant la collecte du budget de l’État. – VNA