Les députés du PPC vont assister à la première session de l'AN

Le Parti du peuple cambodgien (PPC) a rendu publique une déclaration affirmant que ses députés vont assister à la première session de l'Assemblée nationale de la 5e législature.
Le Parti du peuple cambodgien (PPC) a rendu publique une déclaration affirmant que ses députés vont assister à la première session de l'Assemblée nationale de la 5e législature.

Dans cette déclaration publiée à l'issue d'une réunion samedi avec le Parti du sauvetage national du Cambodge (CNRP), parti d'opposition, le PPC a également souligné qu'il serait présent à la réunion prévue le 16 septembre prochain entre les deux partis pour régler les désaccords après les législatives du 28 juillet.

Toutefois, les députés du CNRP ont affirmé qu'ils n'allaient pas participer à la première session de l'Assemblée nationale. Ils comptent adresser des lettres au Roi Norodom Sihamoni pour expliquer cette décision.

Dimanche matin, environ 30.000 partisans du CNRP ont de nouveau défilé dans la capitale de Phnom Penh pour contester les résultats des élections législatives.

Cette manifestation avait pour but de réclamer la création d'une commission d'enquête électorale spéciale avec la participation de l'ONU pour investiguer sur les résultats du scrutin du 28 juillet dernier.

Le 14 septembre, le roi du Cambodge Norodom Sihamoni a reçu au palais le Premier ministre Hun Sen, vice-président du PPC, et le leader du CNRP, Sam Rainsy, espérant mettre fin aux désaccords, mais la réunion n'a pu aboutir, dix jours avant la rentrée parlementaire prévue le 23 septembre.

Les deux partis ont néanmoins convenu de se rencontrer à nouveau lundi 16 septembre.-VNA

Voir plus