Le taux de Vietnamiennes âgées serait, en 2035, le plus élevé parmi les pays de l’Association des nations de l'Asie du Sud-Est (ASEAN). Photo: BHXH/CVN

Hanoï (VNA) - Dans le monde, le Vietnam est l'un des pays enregistrant une augmentation rapide du nombre de personnes âgées. Maintenir la sécurité sociale pour répondre aux besoins d'une société vieillissante pose de nombreux défis.

La vice-ministre du Travail, des Invalides de guerre et des Affaires sociales, Nguyên Thi Hà, souligne que le Vietnam fait actuellement face à un vieillissement rapide de la population. La longévité moyenne est passée de 68,6 ans (1999) à 73,2 ans (2014) et devrait passer à 78 ans (2030) et à 80,4 ans d’ici 2050. À la fin 2017, le pays comptait plus de 11 millions de personnes âgées, représentant environ 11,95% de la population, dont près de 2 millions de personnes âgées de 80 ans et plus.

Selon la définition des Nations unies, depuis 2014, le Vietnam s’est officiellement inscrit dans le processus de vieillissement de la population. À l’heure actuelle, les personnes âgées de 65 ans en représentent 14% et seraient de 20% d’ici 2038.

Des chiffres du Docteur Nguyên Ngoc Quynh, du Fonds des Nations unies pour la population au Vietnam, indiquent qu'en 2017, un Vietnamien sur neuf était âgé de 60 ans et plus. Mais, d’ici à 2030, ce chiffre serait d’un sur six et en 2050, un sur quatre (environ 27 millions de personnes).

En outre, les personnes âgées ( 75 ans) devraient doubler (5 millions de personnes) d’ici 2035. "Ce chiffre montre que la situation démographique du Vietnam équivaudra, en 2050, à celle des pays rapidement vieillissants (Japon, République de Corée, etc.)", souligne le Docteur Nguyên Ngoc Quynh, en ajoutant que "le taux de Vietnamiennes âgées serait, en 2035, le plus élevé parmi les pays de l’Association des nations de l'Asie du Sud-Est (ASEAN)".

Soins et intégration sociale

Selon les experts, face au vieillissement de la population, le besoin de soins augmente et représente un défi important pour le système de sécurité sociale en général et les soins des personnes âgées, en particulier.

Le rapport des organismes sanitaires en 2016 a indiqué qu’environ 54,6% de personnes handicapées sont âgés de 60 ans. Selon les prévisions, le nombre de personnes âgées nécessitant des besoins sanitaires passera de 2,5 millions en 2019 à plus de 10 millions en 2049.

En ce qui concerne la situation économique, la plupart de ces personnes sont en situation difficile, environ 70% sont des paysans et vivent à la campagne. Seulement 30% vivent de pensions de retraite et des subventions sociales.

À l’heure actuelle, le pays compte plus de 10.000 personnes âgées qui sont soignées dans 418 établissements. Mais avec l'augmentation de la durée de vie, le besoin de soins pour les personnes du 3e et 4e âge devrait augmenter de plus en plus dans les années qui viennent.

Face à cette situation, il est nécessaire, pour les organismes compétents, de s’intéresser à perfectionner des établissements de soins et à améliorer la qualité de main-d’œuvre professionnelle à l’intention des vieillards nécessiteux.

Le Docteur Nguyên Ngoc Quynh indique: "Il est important que les décideurs politiques soient au courant des tendances du vieillissement démographique et s'assurent que les personnes âgées continuent à jouer un rôle actif dans la communauté". Ainsi, "afin de profiter de cette ressource de main-d’œuvre expérimentée, il est nécessaire, pour l’État, de leur offrir l’opportunité d’avoir accès aux fonds de crédit pour développer la production, fonder l’entreprise, etc.", ajoute l’agrégé Lê Minh Giang du Comité national pour les personnes âgées du Vietnam, avant de suggérer la participation du secteur privé dans les soins sanitaires des personnes âgées. - CVN/VNA