Séance de travail entre les autorités de Ho Chi Minh-Ville et les représentants de la banque sud-coréenne Kexim. Photo: VNA

Ho Chi Minh-Ville (VNA) - Des banques de la République de Corée et du Japon ont exprimé leur intérêt ​à financer des projets d'infrastructures de Ho Chi Minh-Ville.

Lors d'une rencontre avec le vice-président du Comité populaire ​de Ho Chi Minh-Ville, Le Van Khoa, le 22 novembre, Hong Young-Pyo, vice-président de la banque sud-coréenne d'import-export (KEXIM), a déclaré que sa compagnie s'intéressait aux projets d'infrastructures et de transport au Vietnam, ​plus particulièrement à Ho Chi Minh-Ville.

KEXIM souhaite financer la ligne du métro urbaine N°4b-1 (ligne de l'aéroport international de Tan Son Nhat) et la 2e phase de la ligne du métro N° 5, a annoncé Hong Young-Pyo qui a également exprimé son intérêt d’investir ​ou de prêter ​pour d'autres projets d'infrastructures d​e la mégapole du Sud.

Le vice-président du Comité populaire municipal, Le Van Khoa, a espéré que la banque sud-coréenne ​achèvera ​prochainement les procédures de décaissement des capitaux afin que la 2e phase de la ligne du métro N° 5 soit mise en oeuvre au premier trimestre de 2017.

En outre, KEXIM pourrait fournir une aide publique au développement (APD) supplémentaire du Fonds sud-coréen de coopération pour le développement économique (EDCF), a-t-il ajouté.

Il a demandé à la banque d'aider la mégapole du Sud à rechercher des capitaux supplémentaires auprès d'organismes de crédit comme la Banque asiatique de développement (BAD) et la Banque mondiale ​afin de mettre en œuvre la 2e phase de la ligne du métro N° 5.

La ligne de métro No1 à Ho Chi Minh-Ville. Photo: VNA

Le ​même jour, lors de la rencontre avec Senda Tetsuya, directeur général de la succursale de la Banque Tokyo Mitsubishi UFJ, Le Van Khoa a noté que sa ville faisait appel ​à l'investissement dans les infrastructures, le transport, le traitement des eaux usées et la prévention des inondations.

Senda Tetsuya a exprimé sa volonté de ​financer des projets clés de la mégapole du Sud et de rencontrer des représentants de services et de secteurs de la ville pour promouvoir la coopération et le financement dans les secteurs potentiels. –VNA