Les assureurs diversifient leurs produits et se renforcent

Le marché de l’assurance a connu une bonne croissance. Pour améliorer les contributions du secteur à l’économie, le développement de nouveaux produits est nécessaire.

Le marché de l’assurance a connu une bonne croissance, assumant sa fonction de mobilisation de l’épargne. Pour améliorer les contributions du secteur à l’économie, le développement de nouveaux produits est nécessaire.

En 1995, le Vietnam ne comptait qu’une seule entreprise d’assurance : la compagnie générale d’assurance Bao Viêt. Cette situation a bien changé aujourd’hui. Le secteur se relève être particulièrement prometteur.

Selon les statistiques du Département de gestion et de contrôle des assurances du ministère des Finances, fin juin 2015, 61 compagnies étaient en activité, dont 29 en assurance non-vie (assurances de biens, de responsabilité et pour dommages corporels), une filiale d’une compagnie étrangère d’assurance non-vie au Vietnam, 17 compagnies d’assurance vie, 12 entreprises de services intermédiaires (courtiers en assurance) et deux entreprises de réassurance.

Les assureurs diversifient leurs produits et se renforcent ảnh 1Fin juin 2015, le Vietnam comptait 61 compagnies d’assurance. Photo: AIA/VNA

Le marché vietnamien de l’assurance a des résultats très positifs et encourageants. Au premier semestre 2015, son chiffre d’affaires s’élevait à 30.000 milliards de dôngs, soit une croissance de 16,7% en variation annuelle. Le segment de non-vie progressait de 5%, et celui de l’assurance-vie, de 29,75%. Les compagnies d’assurance ont enregistré 11.000 milliards de dôngs d’indemnisations, et leurs investissements s’élevaient à 142.000 milliards de dôngs, soit 16,5% de plus sur un an, selon Phùng Quôc Khanh, directeur du Département de gestion et de contrôle de l’assurance.

Le programme de l’assurance agricole à titre expérimental sur la période 2011-2013 a abouti à des résultats encourageants avec 30.000 exploitations agricoles ayant souscrit une police, pour une valeur totale de 7.700 milliards de dôngs et 713 milliards de dôngs d’indemnisations versées. Dans les temps à venir, le ministère des Finances maintiendra l’assurance pour les cultures et les élevages, à l’exception des crevettes et des poissons. L’assurance pour la pêche hauturière sera possible dans 21 villes et provinces, ce qui correspond à 2.555 bateaux et 30.428 membres d’équipage.

De nouveaux facteurs d’essor

En dépit des difficultés économiques, le marché de l’assurance au Vietnam est devenu l’un des plus attractifs du monde. Plus particulièrement le marché de l’assurance-vie qui se révèle très prometteur en raison des plus de 90 millions de Vietnamiens qui sont autant de souscripteurs potentiels. Le ministre des Finances, Dinh Tiên Dung, a confirmé les besoins d’assurance de la population : particuliers, entreprises, organismes divers intéressés... sont de plus en plus nombreux, et cela devient une réelle opportunité de se consacrer au développement de ce segment, notamment en diversifiant l’offre avec des produits innovants.

Le Département de gestion et de contrôle de l’assurance a coopéré avec la police pour la souscription obligatoire de l’assurance incendie et l’élargissement du caractère obligatoire de l’assurance responsabilité civile automobile pour un montant minimum de 100 millions de dôngs. Il étudie également les possibilités de lancer des produits spécifiques tels qu’assurance des entreprises de construction, des centrales nucléaires.

En 2015, les facteurs clés de la croissance sont la promotion et le lancement de services d’assurance retraite volontaire, l’assurance groupe pour les entreprises, pour la santé et le secteur médical. L’Accord de partenariat transpacifique (TPP) sera un levier supplémentaire pour les secteurs de la banque et de la finance qui, aujourd’hui, interviennent naturellement sur le marché de l’assurance. – VNA

Voir plus