​Hanoï (VNA) - Ils sont jeunes, ils sont innovateurs et ils sont au nombre de 35. Eux, ce sont des jeunes actifs et professionnels, qui ont marqué les membres du jury du Prix Jeunesse de la Francophonie 35<35.

Ces jeunes ont fait des réalisations exceptionnelles dans divers domaines.
Photo : CTV/CVN
Les 35 jeunes innovateurs qui grâce à leurs différentes initiatives font bouger l’espace francophone en 2016 sont désormais connus. Sélectionnés parmi plus de 200 candidatures en provenance de vingt-six pays (de la France aux États-Unis en passant par le Mali, la Pologne et même le Vietnam), ces 35 jeunes innovateurs font partie de ceux dont les réalisations ont été les plus marquantes et qui seront récompensés au cours d’une cérémonie festive organisée le 29 octobre 2016 à Abidjan, en Côte d’Ivoire, et rehaussée par la présence de nombreux décideurs du monde francophone.

Ils sont issus de divers domaines dont l’Agri Business, l’Entrepreneuriat, l’Innovation Média, la Culture et le Divertissement, la Technologie, le Service Public, le plaidoyer et l’activisme ainsi que Management.

La Côte d’Ivoire bat tous les records. En effet, sur les 35 jeunes nommés innovateurs qui font bouger l’espace francophone en 2016, 12 proviennent uniquement de la Côte d’Ivoire. Un véritable espoir pour cette contrée dont l’ambition des autorités est de faire d’elle un pays émergent à l’orée 2020. Quoi de plus normal, qu’à travers ce prix, l’on constate que la jeunesse ivoirienne a pris son envol pour participer activement au développement de son pays avec des projets innovants.

Une Vietnamienne parmi les 35 jeunes

La Vietnamienne Nguyên Giang Huong, 32 ans, est parmi les 35 jeunes nominés pour les premiers Prix Jeunesse de la Francophonie en matière d’innovation en 2016. Lors de son doctorat traitant de la littérature vietnamienne francophone du XXe siècle, elle a découvert le fonds de manuscrits de Pham Van Ky, un écrivain vietnamien.

Giang Huong travaille actuellement à la Bibliothèque nationale de France en tant que chargée de collections. Elle  souhaite faire sortir de l’ombre cet écrivain, qui a reçu le Grand prix du roman de l’Académie française pendant l’année 1961 et qui a consacré sa vie à étudier l’Orient et l’Occident, afin de concilier ces deux cultures de manière harmonieuse.

Les Prix Jeunesse de la Francophonie 35<35, premiers Prix Jeunesse de l’espace francophone en matière d’innovation, entendent récompenser chaque année des jeunes francophones âgés de 18 à 35 ans qui ont fait des réalisations exceptionnelles au cours de l’année dans un espace qui regroupe 900 millions d’habitants sur les cinq continents. -CVN/VNA