Litchis pour l'exportation (Photo: VNA)


Ho Chi Minh-Ville, 10 avril (VNA) - Avec les résultats positifs de 2017 et du premier trimestre de 2018, le Vietnam devrait tirer 10 milliards de dollars de l'exportation de fruits et légumes dans un proche avenir, selon le vice-ministre de l'Agriculture et du Développement rural Le Quoc Doanh.

Le Vietnam a enregistré un record de 3,45 milliards d’USD en 2017 grâce à la hausse de 40,5% des exportations du secteur en glissement annuel.

Entre janvier et mars 2018, le Vietnam a déjà gagné 960 millions de dollars grâce aux ventes réalisées à l'étranger,  ce qui correspond à une hausse de 35,6% par rapport à la même période l'année dernière.

M. Le Quoc Doanh a indiqué que le pays avait commencé à transformer des zones de riziculture à faibles rendements en culture maraîchère dans le cadre du programme de restructuration agricole du pays.

Les provinces de la région du delta du Mékong, telles que Tien Giang, Dong Thap et Can Tho, présentent les meilleurs conditions pour y faire pousser des fruits et légumes, a-t-il ajouté.

De plus, la plupart des agriculteurs de la région sont conscients de l'intérêt que représente ce nouveau secteur d'activité. De la même façon, les entreprises investissent dans la technologie visant à améliorer la qualité des produits destinés à l'exportation.

Mme Dinh Kim Nhung, directrice de la société Kim Nhung Dong Thap basée dans le delta du Mékong, a déclaré que, mise à part la Chine, son activité résidait principalement dans l'exportation de mangues vers la République de Corée et le Japon, ce qui, tout le monde en convient, laisse peu de marge de manœuvre en cas de crise.

De plus, ces marchés exigent des procédures techniques plus avancées, de sorte que son entreprise doit investir dans le traitement et la montée en gamme des mangues, a-t-elle noté.

Nguyen Ba Tuong, propriétaire du verger Ba Tuong, dans le district de Cai Be, province de Tien Giang, a expliqué qu'il existait encore de nombreux marchés potentiels au Moyen-Orient. "Ils sont prêts à payer plus que le prix du marché pour acheter des fruits vietnamiens tels que les goyaves, les fruits du dragon, les caramboles et les longanes", a-t-il ajouté.

Les fruits et légumes vietnamiens ont été vendus sur 60 marchés étrangers en 2017. -VNA