Singapour (VNA) – Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc qui a rencontré mercredi 14 novembre le vice-président américain Mike Pence, a déclaré que le Vietnam souhaite hisser son partenariat intégral avec les États-Unis à un nouveau palier.

Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc (gauche) et le vice-président américain Mike Pence, le 14 novembre à Singapour. Photo : VNA
 

Le Vietnam considère les États-Unis comme l’un de ses partenaires de première importance, a affirmé le chef du gouvernement vietnamien lors de la rencontre tenue en marge du 33e Sommet de l’ASEAN et des réunions connexes à Singapour.

Le Vietnam souhaite porter ses relations de partenariat intégral avec les États-Unis à une nouvelle hauteur, sur la base du respect de l’indépendance, de la souveraineté, de l’intégrité territoriale, des institutions politiques de chaque pays, a-t-il plaidé, proposant aux deux parties de renforcer les contacts et échanges de visites, notamment celles de haut niveau.

Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc a hautement apprécié l’engagement des dirigeants américains à coopérer dans le règlement des conséquences de la guerre au Vietnam, notamment la participation à la désintoxication de la dioxine à l’aéroport de Biên Hoà.

Il a affirmé que le Vietnam continuerait à mettre en œuvre le processus de rénovation et d’intégration internationale, à s’efforcer d’améliorer son environnement de l’investissement et des affaires, à renforcer sa capacité de protection de la propriété intellectuelle, à garantir la sécurité et la sûreté de l’information, à observer les normes financières et monétaires internationales.

Le chef du gouvernement vietnamien a invité les deux pays à continuer de créer des conditions favorables aux relations commerciales et d’investissement, à veiller au traitement satisfaisant des intérêts de chaque pays dans l’intérêt des deux peuples vietnamien et américain.

Appréciant la collaboration entre les deux pays sur les questions internationales et régionales, il s’est félicité du soutien affirmé par les États-Unis au rôle central de l’ASEAN, aux mécanismes régionaux dirigés par l’ASEAN, et aux initiatives de coopération qui contribuent à garantir la paix, la stabilité dans la région et à la centralité de l’ASEAN, dans le respect de l’indépendance et de la souveraineté des autres pays.

Le Vietnam a également salué le soutien des États-Unis à la position de l’ASEAN sur la question de la Mer Orientale, aux négociations sur le Code de conduite en Mer Orientale (COC) sur la base du respect du droit international, y compris la Convention des Nations unies sur le droit de la mer de 1982.

Le dirigeant vietnamien a demandé aux États-Unis de soutenir la candidature du Vietnam au poste de membre non permanent du Conseil de sécurité des Nations unies pour le mandat 2020-2021, et de promouvoir conjointement le partenariat stratégique ASEAN - États-Unis lorsque le Vietnam assumera la présidence de l’ASEAN en 2020.

Le vice-président américain Mike Pence a exprimé l’estime de lui-même et du président Donald Trump, et d’autres dirigeants américains pour les dirigeants, le peuple vietnamiens et la relation entre les États-Unis et le Vietnam.

Les États-Unis sont favorables à un Vietnam puissant, indépendant et prospère et sont disposés à coopérer avec le Vietnam sur des questions d’intérêt mutuel, a-t-il affirmé, convenant de renforcer les échanges de délégations de haut niveau, notamment à l’occasion du 25e anniversaire des relations diplomatiques bilatérales.

Il a convenu de bien traiter les intérêts de chaque pays dans la coopération commerciale et d’investissement, avant de remercier le gouvernement et le peuple vietnamiens d’avoir activement aidé les États-Unis dans la recherche et le rapatriement des restes des soldats américains disparus pendant la guerre.

Le vice-président Mike Pence a affirmé partager les intérêts communs en matière de maintien de la paix, de la stabilité, de la sécurité, de la sûreté, de la liberté de navigation et de survol, et de respect du droit international dans la région Indo-Pacifique.

Il a apprécié l’observation par le Vietnam des résolutions du Conseil de sécurité des Nations unies relatives à la péninsule coréenne, exhortant le Vietnam et les autres pays à continuer d’appuyer le processus de dialogue entre les États-Unis et la République populaire démocratique de Corée. – VNA