Hanoi (VNA) - Le Vietnam joue un rôle de plus en plus important non seulement dans l'APEC mais aussi dans le monde. Puisque le Vietnam est une économie ouverte, il est important de promouvoir une coopération mutuellement bénéfique dans la région et au-delà. Avis des deux experts interviewés lors de Conférence des vice-ministres des Finances et vice-gouverneurs des banques centrales de l’APEC.

L’économiste en chef Sebastian Eckardt, également directeur de la BM au Vietnam. Photo: VNA

 

Évaluant les quatre initiatives du Vietnam lors de la réunion des ministres des Finances de l'APEC, Sebastian Eckardt a déclaré que celles-ci étaient très importantes pour l'APEC.

En particulier, la question de la lutte contre l'érosion et le transfert des bénéfices est un sujet important pour un pays qui s'intègre fortement, avec de nombreuses entreprises opérant à l'international, comme le Vietnam. De fait, il faut avoir un cadre juridique strict sur l'investissement et une bonne gestion des droits antidumping.

Les questions financières et l'assurance contre les risques de catastrophes sont également importantes car le Vietnam est confronté à de nombreux problèmes environnementaux. En outre, l'investissement dans les infrastructures est tout aussi important non seulement pour le Vietnam mais aussi pour de nombreuses autres économies.

Les estimations de la Banque mondiale (BM) montrent qu'en moyenne, l'économie vietnamienne subissait des pertes de moins de 0,5% de son PIB par an. Le problème était donc de trouver un moyen efficace de contrôler les risques et d'assurer la sécurité en matière de finances.

Milley Therese Curry, directrice générale du Fonds de la coopération pour le développement de l'Australie. Photo: VGP

 

Lors de cette réunion, la directrice de la Fondation pour la coopération et le développement de l’Australie (FDC), Michelle Therese Curry, a mis l'accent sur des​ mesures de gestion des risques financiers​ et la formation des femmes ​des zones rurales à l’utilisation des crédits ban​caires.

Les gouvernements des pays d'Asie-Pacifique doivent faire des recommandations sur la façon de coopérer ensemble pour résoudre efficacement les problèmes financiers, selon elle. -NDEL/VNA