Débat ouvert sur la situation au Moyen Orient. Photo: VNA


Hanoï (VNA) – L’ambassadeur Dang Dinh Quy, représentant en chef de la mission du Vietnam auprès de l’ONU, a exprimé son inquiétude devant la violence présente dans plusieurs endroits du Moyen Orient, notamment l’escalade de tension dans la bande de Gaza et la crise humanitaire dans cette région ces derniers jours.

Prenant la parole lors d’un débat ouvert ayant pour thème « La situation au Moyen Orient, y compris la question palestinienne», tenu le 18 octobre par le Conseil de sécurité de l’ONU, l’ambassadeur vietnamien a estimé que le processus de paix au Moyen Orient rencontrait de nombreux obstacles, malgré les efforts incessants de la communauté internationale, dont l’ONU. Il a demandé aux parties concernées de respecter le droit international, de faire preuve de la plus grande retenue et de cultiver le dialogue. « Le Vietnam appelle à mettre fin à toutes les colonies de peuplement et à agir pour protéger les civils et à améliorer les conditions de vie des Palestiniens.», a-t-il ajouté.  

Dang Dinh Quy a affirmé la position du Vietnam de soutenir la lutte légitime du peuple palestinien pour leurs droits inaliénables, y compris le droit à l’autodétermination et à l’établissement d’un État souverain et indépendant. Il a affirmé que les deux États étaient la mesure unique pour les conflits, saluant tous les efforts de l’ONU, des pays dans la région et des parties concernées visant à promouvoir la paix, à parvenir à une mesure équitable, intégrale et durable, à garantir les intérêts légitimes d’Israël et du Palestine ainsi que la paix et la sécurité de la région. En tant que partenaire pour la paix, le Vietnam s’est engagé à poursuivre ses efforts pour assurer la paix et la sécurité stable en Moyen Orient.

Dans leur intervention présentée lors du débat, des représentants de plusieurs pays se sont déclarés inquiets de l’évolution de la violence, ont appelé les parties à faire preuve de retenu, à éviter la tension et à se concentrer sur l’amélioration de la vie des Palestiniens, à renouer les négociations pacifiques. Ils ont demandé à Israël de mettre fin à l’élargissement des colonies de peuplement et de débloquer les frontières à Gaza, de respecter la Réoslution 2334 du Conseil de sécurité de l’ONU. -VNA