Photo : EPA/VNA

 

Hanoï (VNA) – Selon la publication Nikkei Asian Review, dans la perspective de restructuration de sa chaîne d’approvisionnement, Apple pourrait envisager le Mexique, l’Inde, l’Indonésie, la Malaisie et le Vietnam.

Dans une interview accordée à l’agence russe Sputnik, l’économiste Vu Dinh Anh a indiqué que le Vietnam, s’il était choisi, pourrait renforcer son prestige dans l’économie mondiale et voir son économie disposer de belles opportunités.

Selon le docteur Vu Dinh Anh, le Vietnam possède de nombreux avantages. Outre une position géographique pratique, car le pays est situé sur un axe international de transport de marchandises, le Vietnam a une situation politique stable, des relations extérieures diversifiées et une ouverture économique élevée. Il est un partenaire économique fiable de nombreux pays et territoires. Le Vietnam a participé, participe et va participer à des accords de libre-échange. Il a en effet signé l’Accord global et progressif de partenariat transpacifique (CPTPP) qui regroupe 11 Etats. Un accord de libre-échange entre le Vietnam et l’Union européenne devrait être signé prochainement.

Le Vietnam dispose en outre d’un climat économique stable avec une inflation bien maîtrisée, des taux de change stables et un système financier en mesure de répondre aux demandes des investisseurs à l’intérieur comme à l’extérieur du pays.

Le docteur Vu Dinh Anh a par ailleurs souligné que le gouvernement vietnamien accordait des privilèges spéciaux aux investisseurs étrangers, notamment ceux d’envergure mondiale, dans l’espoir de faire du Vietnam un centre de production du monde. De nombreux investisseurs étrangers bénéficient de conditions favorables et de privilèges spéciaux en termes d’accès au foncier, aux capitaux ou fiscale… De plus, le Vietnam a une main-d’œuvre abondante de près de 60 millions de personnes.

« Le fait que Samsung ait choisi le Vietnam comme son centre de production mondial montre qu’Apple ne devrait pas regretter en installant une partie de sa production au Vietnam », a estimé Vu Dinh Anh.

L’économiste a également ajouté que les entreprises vietnamiennes, vu leur développement rapide, seraient prochainement capables de participer plus profondément aux chaînes de valeur mondiales. Au Vietnam, Apple et ses fournisseurs pourraient trouver des partenaires fiables, dotés de moyens financiers et technologiques qui s’améliorent de plus en plus. Parallèlement, les infrastructures au Vietnam se modernisent à un rythme élevé.

Si le Vietnam était choisi, plusieurs de ses indices économiques augmenteraient tels que le PIB national, l’import-export, l’emploi, les rentrées budgétaires… Plusieurs entreprises pourraient devenir partenaires d’Apple et de ses fournisseurs, les revenus de dizaines de milliers de familles au Vietnam progresseraient. -VNA