Photo d’illustration. Source : TPO

Hanoi (VNA) - Dépassant des entreprises renommées de la Chine, de la Thaïlande et de l'Australie, la compagnie par actions Tan Long du Vietnam a remporté une adjudication d’exportation de 60.000 tonnes de riz brun japonica (d’origine japonaise) vers la République de Corée, selon l’Association des vivres du Vietnam (VFA).

L’histoire spectaculaire de cette entreprise privée montre que l’élargissement des conditions d’exportation de riz par le gouvernement a permis aux entreprises privées de promouvoir leur dynamisme, de faire preuve de compétitivité, de rechercher des marchés.

Le riz japonica exporté vers la République de Corée a un prix de plus de 700 USD/tonne, le niveau le plus élevé parmi tous les riz d’exportation du Vietnam. Ce contrat pourrait rapporter à Tan Long plus de 40 millions de dollars.

Avec ce volume de 60.000 tonnes de riz, Tan Long a exporté depuis le début de l’année 110.000 tonnes de riz japonica vers le marché sud-coréen. En mai, cette compagnie avait déjà remporté une adjudication d’exportation de 50.000 tonnes de riz vers ce marché.

A noter que la République de Corée est un marché exigeant avec de nombreux critères stricts en termes de qualité et de délai de livraison.

Selon le ministère de l’Agriculture et du Développement rural, les exportations nationales de riz au 1er semestre sont estimées à 3,56 millions de tonnes, pour plus de 1,81 milliard de dollars, en hausse de 25% en volume et de 42% en valeur en glissement annuel. La Chine demeure le plus grand importateur de riz vietnamien avec 30% des parts de marché, devant l’Indonésie avec 19%. –CPV/VNA