New York (VNA) – L’ambassadeur Dang Dinh Quy, chef de la Mission permanente du Vietnam auprès des Nations unies, a exprimé lors d’une réunion du Conseil de sécurité des Nations unies, le 1er octobre (heure locale), ses regrets face à la décision de l’Éthiopie d’expulser sept hauts officiels de l’ONU.

Le Vietnam regrette l’expulsion par l’Ethiopie des fonctionnaires de l’ONU hinh anh 1L’ambassadeur Dang Dinh Quy, chef de la Mission permanente du Vietnam auprès  de l'ONU. Photo: VNA

Il a souligné le rôle important des agences des Nations unies, notamment le Fonds des Nations unies pour l’enfance (UNICEF), le Bureau de la coordination des affaires humanitaires des Nations unies (OCHA), et d’autres partenaires internationaux pour soutenir les activités humanitaires dans ce pays. Il a espéré que le gouvernement éthiopien et les agences onusiennes coopéreraient étroitement à cet égard.

Compte tenu du contexte actuel, le diplomate vietnamien a appelé toutes les parties concernées à accorder la plus haute priorité aux intérêts du peuple et à adhérer aux principes de base consacrés par le droit international et la Charte des Nations unies.

L’ambassadeur Dang Dinh Quy a invité les parties concernées à faciliter un accès humanitaire sans entrave et à s’abstenir de toute action qui pourrait plonger l’Éthiopie dans le chaos.
L’ambassadeur a déclaré que l’heure était à la réconciliation et au dialogue dans un esprit de bonne volonté et de manière constructive pour trouver une solution politique à la situation actuelle.

Le diplomate vietnamien a également souligné la nécessité de respecter pleinement la souveraineté, l’intégrité territoriale et l’indépendance politique de l’Éthiopie.

La réunion a eu lieu à la demande de l’Estonie, de la France, de l’Irlande, de la Norvège, du Royaume-Uni et des États-Unis. Le secrétaire général adjoint aux affaires humanitaires et coordonnateur des secours d’urgence, Martin Griffiths, était présent et a prononcé un discours lors de l’événement. – VNA