Hanoï (VNA) - L'excédent commercial du Vietnam en Europe contribue à améliorer la balance commerciale, et à créer une production stable et durable pour les produits vietnamiens.

Selon le ministère de l'Industrie et du Commerce, ces dernières années, les relations économiques, commerciales et d'investissement entre le Vietnam et les pays européens se sont continuellement développées. Si les échanges commerciaux très modestes dans les années 90, le Vietnam entretient désormais des relations commerciales avec plus de 40 pays du continent. Le commerce bilatéral a toujours atteint une croissance à deux chiffres.

En 2018, le commerce bilatéral entre le Vietnam et l’Europe s’est élevé à 62,11 milliards de dollars, dont 44,93 milliards d’exportations du Vietnam, représentant 20% des exportations nationales. Ainsi, le Vietnam a-t-il enregistré un excédent commercial de 27,75 milliards de dollars. Les pays européens ont également investi au Vietnam près de 50 milliards de dollars, dans 3.300 projets.

Dès le premiers mois de 2019, la balance commerciale entre le Vietnam et l’Europe était bénéficiaire pour le premier, de 2,5 milliards de dollars, avec 3,77 milliards d’exportations et 1,26 milliard d’importations.

Au cours des deux premiers mois, le marché européen a été le 2e plus grand débouché des produits vietnamiens après les Etats-Unis, avec 6,3 milliards de dollars, 1,2% en glissement annuel. Les importations vietnamiennes ont atteint quant à elles 2,2 milliards de dollars de ce marché, 15,9%. Ainsi, le Vietnam a-t-il réalisé un excédent commercial de 4,1 milliards de dollars en deux mois.

Selon le vice-ministre de l’Industrie et du Commerce, Hoang Quoc Vuong, l’Europe est un marché important et toujours un partenaire privilégié du Vietnam. En particulier, l’Europe est un marché prometteur pour de nombreux produits agricoles tropicaux, produits textiles, chaussures, meubles en bois et téléphones du Vietnam. En même temps, le Vietnam est un marché permettant aux entreprises européennes de s’ouvrir les portes du vaste marché de l’Asie du Sud-Est.

Le Vietnam a signé et mis en œuvre l'Accord de libre-échange (ALE) avec l'Union économique eurasiatique, mettant ainsi fin aux négociations sur l'ALE avec l'Union européenne, et menant les négociations sur l’ALE avec les pays de l'Association européenne de libre-échange (AELE) comprenant Norvège, Suisse, Islande et Liechtenstein. Cela signifie que dans un avenir proche, le Vietnam aura conclu un accord de libre-échange avec presque tous les pays européens, créant ainsi un cadre juridique favorable pour ses échanges commerciaux. - CPV/VNA