Le Vietnam exhorte le Japon a accepter des stagiaires vietnamiens dans plus de domaines hinh anh 1 Le ministre du Travail, des Invalides et des Affaires sociales, Dao Ngoc Dung (4e, gauche) et le conseiller spécial auprès du Premier ministre japonais, Nakatani Gen (3e, gauche). Photo: Vietnamplus

Hanoï - Le Vietnam souhaite que le Japon envisage d'accepter des stagiaires vietnamiens dans davantages domaines tels que les services de restauration et d'hôtellerie, le transport, l'entretien et la maintenance des chemins de fer urbains et des trains à grande vitesse, la construction de systèmes souterrains de traitement des eaux usées et l'environnement urbain, etc.

C'est ce qu'a déclaré le ministre du Travail, des Invalides et des Affaires sociales, Dao Ngoc Dung, lors d'une séance de travail avec le conseiller spécial auprès du Premier ministre japonais, Nakatani Gen, le 20 septembre à Hanoï.

Le ministre Dao Ngoc Dung a remercié les agences japonaises pour leur coordination avec le Vietnam afin de mettre en œuvre de nombreux programmes efficaces, en particulier dans les domaines du travail et du développement des ressources humaines.

“La relation Vietnam-Japon est un partenariat stratégique parce qu’il y a une confiance mutuelle entre nous. Ces derniers temps, le ministère vietnamien du Travail, des Invalides et des Affaires sociales a soumis au gouvernement et à l'Assemblée nationale la modification des contenus liés à l'envoi de travailleurs vietnamiens à l'étranger, afin notamment de contrôler de manière plus stricte les violations en la matière”, a-t-il affirmé.

Lors de la réunion, le ministre Dao Ngoc Dung a suggéré au Japon d'envisager de continuer à améliorer ses programmes d'accueil des stagiaires et de la main-d'œuvre spécialisée, en particulier en réévaluant le programme d'accueil des infirmiers spécialisés pour personnes âgées.

Il a également proposé à la partie japonaise d'exonérer la taxe de séjour et l'impôt sur le revenu des stagiaires vietnamiens et de procéder au recrutement de travailleurs qualifiés spécifiques selon un accord signé par les deux pays.
Pour sa part, Nakatani Gen a rappelé les visites du Premier ministre vietnamien Pham Minh Chinh en novembre 2021 au Japon et du Premier ministre japonais Kishida Fumio en mai 2022 au Vietnam, autant de preuves concrètes de la bonne relation entre le Vietnam et le Japon. Il a affirmé reconnaître les opinions et suggestions du ministre vietnamien, s’engageant à promouvoir lui-même la mise en œuvre de ces propositions.

Les travailleurs vietnamiens au Japon gagnent des revenus meilleurs qu’au pays et ont la possibilité d'accéder à des techniques et technologies avancées, et à un environnement de travail professionnel. 

Dans le même temps, ces travailleurs contribuent au développement socio-économique, à la production et aux affaires commerciales au Japon, aidant ce pays à limiter une pénurie de main-d'œuvre dans certains secteurs et contribuant au développement du partenariat stratégique entre les deux pays.

Le Japon est une destination de prédilection pour de nombreux travailleurs vietnamiens, dont le nombre est en constante augmentation d’une année sur l’autre. En 2013, le Vietnam a dépassé pour la première fois le chiffre de 10.000 travailleurs annuels expatriés dans ce pays. Ce chiffre a été de plus de 30.000 en 2015 et plus de 54.000 en 2017. Jusqu’en juin 2022, ce sont plus de 500.000 Vietnamiens qui ont pu gagner de l’expérience en travaillant au Pays du Soleil-Levant.

Au cours des derniers mois de 2018, le Japon a dépassé Taïwan (Chine) pour devenir le pays accueillant le plus grand nombre de travailleurs vietnamiens. Fin novembre 2018, le Japon avait accueilli plus de 60.000 Vietnamiens, ce qui représente près de 50% du nombre total de travailleurs vietnamiens partis travailler à l’étranger cette année-là. 

Le Japon est l'un des marchés avec les meilleures conditions de travail et de revenus, donc très apprécié par les travailleurs vietnamiens.
Actuellement, le Vietnam envoie des travailleurs au Japon sous cinq formes : programme de stagiaires techniques, programme d'envoi d'infirmières et d'aides-soignants vietnamiens au Japon dans le cadre de l'accord de partenariat économique Vietnam-Japon ; programme de main-d'œuvre qualifiée spécifique; programme de travailleurs techniques, d’interprètes, de travailleurs de la construction et de la construction navale. -Vietnamplus