Hanoi, 19 juillet (VNA) – D’autres inspections sont en cours sur les résultats anormaux du concours national de fin d’études secondaires dans les provinces de Lang Son et Son La, au lendemain du scandale de tricherie dans la province de Hà Giang.
 
Mai Van Trinh, chef de l’Autorité d’examen et de gestion de la qualité relevant du ministère de l’Education et de la Formation lors de la conférence de presse. Photo : VNA

Le ministre de l’Education et de la Formation, Phung Xuan Nha, a décidé mercredi 18 juillet de mettre en place deux groupes de travail relevant du comité directeur du concours national de fin d’études secondaires pour clarifier les notes anormalement élevées obtenues par de nombreux candidats dans les deux localités.

À Son La, les notes moyennes pour les mathématiques et la physique étaient de 3,43 et de 4,03, ce qui est inférieur à la moyenne nationale de 4,88 et de 4,96, respectivement. Cependant, 30 candidats ont obtenu neuf points et plus pour l’épreuve de mathématiques, et 13 étudiants ont obtenu neuf points sur 10 ou plus pour l’épreuve de physique.

En outre, des inspecteurs du secteur de l’éducation et de la formation enquêtent sur un incident dans la province de Lang Son lorsque 35 élèves locaux ont obtenu des notes exceptionnellement élevées en mathématiques, en littérature et en histoire, allant de 8 à 8,75 chacun.
 
Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc a également ordonné au ministère de la Sécurité publique d’enquêter sur le récent scandale au baccalauréat dans la province de Hà Giang.

Vu Trong Luong, chef adjoint de la Division d’examen et de gestion de la qualité du Service provincial de l’éducation et de la formation, a été interpellé pour son rôle dans le scandale.

Le ministère de l’Education et de la Formation a communiqué des nouvelles choquantes lors d’une conférence de presse le 17 juillet, tout en confirmant que plus de 300 résultats de tests de 114 étudiants seraient ajustés.

Suite à l’annonce aux résultats des examens anormalement élevés dans la province, le 14 juillet, une équipe d’inspection dirigée par Mai Van Trinh, chef de l’Autorité d’examen et de gestion de la qualité relevant dudit ministère, a commencé à recalibrer les réponses des élèves.

L’inspection a révélé qu’à l’exception de l’épreuve de littérature, les huit autres qui ont été prises comme un test à choix multiple ont montré des signes de tricherie.

Un total de 102 résultats d’épreuves de mathématiques ont été ajustés, tout comme 85 en physique, 56 en chimie, 52 en anglais, huit en biologie, huit en histoire et trois en géographie.

Plusieurs étudiants ont obtenu des résultats supérieurs de 20 points à ce qu’ils auraient dû recevoir. Certains ont même fini à 29,95 points.

Les résultats du concours national de fin d’études secondaires sont utilisés depuis quatre ans pour déterminer si un élève termine ses études secondaires et entre dans l’université de ses rêves ou non.

Depuis 2017, toutes les épreuves sauf la littérature ont fait l’objet de choix multiples. En 2018, le ministère de l’Education et de la Formation a resserré la sécurité du concours en scellant des sacs de feuilles de réponses avec les signatures des superviseurs et des représentants des universités.

Le dernier concours a été effectué par 5.400 élèves de Ha Giang. Parmi les 11 meilleurs du pays avec les scores les plus élevés, la province a contribué trois, tandis que 65 élèves ont obtenu neuf ou plus dans l’épreuve de physique, des résultats anormaux qui ont fait des vagues dans la société. – VNA