Hanoi, 2 novembre (VNA) – Le Premier ministre français Édouard Philippe a entamé, vendredi, 2 novembre, à Hanoï, sa visite officielle de trois jours au Vietnam sur invitation de son homologue vietnamien Nguyên Xuân Phuc.

Panorama de l'entretien entre les deux Premiers ministres Édouard Philippe et Nguyên Xuân Phuc. Photo : VNA

Lors de leur entretien, les Premiers ministres des deux pays ont confirmé leur volonté d’approfondir le partenariat stratégique entre les deux pays pour les intérêts communs.

Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc a félicité le Premier ministre Edouard Philippe pour sa tournée au Vietnam, affirmant qu'il s'agissait de la deuxième visite de haut niveau entre les deux pays en 2018 après la visite en France du secrétaire général du Parti communiste du Vietnam Nguyên Phu Trong en mars dernier.

Les deux parties sont convenues d'intensifier les échanges de délégations à tous les niveaux, en particulier de haut niveau, tout en promouvant le rôle de mécanismes de coordination et de direction pour la coopération bilatérale et en renforçant le partenariat dans les domaines politique, économique, de la défense, des sciences et technologies, de la culture et de l'éducation et la formation.

Les deux dirigeants ont affirmé que la coopération économique restait une priorité dans les relations bilatérales, soulignant la nécessité de collaborer plus étroitement dans la mise en œuvre de projets bilatéraux mais aussi de ceux qui impliquent l’Union européenne.

Le Premier ministre Édouard Philippe a déclaré que la France soutenait la signature et la ratification rapides d’un accord de libre-échange entre le Vietnam et l’UE, soulignant ainsi l’engagement de la France à maintenir la coopération au développement avec le Vietnam à l’avenir.

Les deux parties ont convenu de promouvoir la coopération en vue de la mise en place d'un gouvernement électronique et de la modernisation de la gouvernance administrative de l'État, qui constitue un nouveau domaine de coopération prometteur.

Ils encourageront et créeront des conditions favorables pour que les entreprises des deux côtés renforcent leur partenariat économique et leurs investissements dans les domaines de la force de la France et de la demande vietnamienne, tels que les infrastructures, l'énergie, l'aviation et l'aérospatiale, les soins de santé, les sciences et les technologies, la communication et la ville intelligente.

Ils ont souligné l’importance de la coopération en matière d’éducation et de formation, notamment le développement de l’Université des sciences et des technologies de Hanoi en un établissement de niveau international.

Les deux parties ont convenu d'élargir leurs liens dans le domaine de la culture, soulignant la volonté de transformer les institutions culturelles de chaque pays en centres de coopération et d'échange culturels, notamment le Centre culturel vietnamien en France et l'Institut français au Vietnam.

Ils ont partagé l'espoir de renforcer le partenariat dans le domaine de la sécurité et de la défense, d'augmenter le nombre de visites de navires militaires français au Vietnam et d'aider le Vietnam à rejoindre les opérations de maintien de la paix des Nations Unies.
Les deux chefs de gouvernement ont convenu de renforcer la coordination en vue du succès de la 11ème conférence sur la coopération décentralisée Vietnam-France, prévue début avril 2019 à Toulouse, en France.

Ils se sont engagés à collaborer étroitement avec les forums multilatéraux, en particulier l'ONU et la Francophonie, tout en se soutenant mutuellement dans le développement des relations entre la France et les pays de l'Asie-Pacifique ainsi qu'entre le Vietnam et les membres de l'UE.

Les deux parties encourageront également la coopération pour faire face aux défis mondiaux, en particulier au changement climatique.

Les deux dirigeants ont souligné l'importance de garantir la paix et la stabilité et de renforcer la coopération régionale et internationale. Ils ont affirmé leur engagement à maintenir la liberté de  navigation aérienne et maritime et à résoudre les différends en mer Orientalet par des mesures pacifiques conformes au droit international, notamment à la Convention des Nations Unies sur le droit de la mer de 1982.

Le Premier ministre français a exprimé son espoir de renforcer le rôle de la France dans la région Asie-Pacifique.

Le même jour, les deux Premiers ministres Nguyên Xuân Phuc et Edouard Philippe ont assisté à la signature de plusieurs accords de coopération entre les deux pays dans différents domaines, notamment en matière de formation, d’e-gouvernement, de santé, d’adaptation au changement climatique ou encore de protection environnementale, de gestion urbaine et d'aviation et d’énergie.-VNA