L'ambassadeur indien au Vietnam, Parvathaneni Harish, lors d'un colloque sur les relations vietnamo-indiennes en 2016. Photo : VNA

 

Hanoï (VNA) – La prochaine tournée du Premier ministre vietnamien Nguyen Xuan Phuc en Inde permettra de passer en revue tous les problèmes des relations bilatérales et de définir une itinéraire pour renforcer le partenariat stratégique intégral entre les deux nations.

C’est ce qu’a déclaré l’ambassadeur d’Inde au Vietnam, Parvathaneni Harish, lors d’une interview accordée à l’Agence vietnamienne d’Information (VNA).

Le Premier ministre Nguyen Xuan Phuc participera du 24 au 26 janvier au Sommet commémoratif ASEAN (Association des Nations de l’Asie du Sud-Est)-Inde et à la cérémonie en l’honneur du 69e anniversaire du Jour de la République à New Delhi. Durant son séjour, il devra s’entretenir avec son homologue indien Nadrendra Modi. Les deux pays vont signer plusieurs accords de coopération dans divers secteurs.

Selon l’ambassadeur Parvathaneni Harish, le Vietnam est une priorité dans la politique « Act East » de l’Inde. Le rôle du Vietnam en tant que coordinateur des relations entre l’Inde et l’ASEAN depuis août 2015 à 2018, a permis de resserrer les relations bilatérales. A l’occasion du 25e anniversaire de l’établissement des relations de dialogue entre l’ASEAN et l’Inde en 2018, le Vietnam et l’Inde ont collaboré pour organiser plusieurs événements. Le Sommet commémoratif ASEAN-Inde permettra de clôturer la célébration.

L’Inde est consciente des grandes potentialités dans les relations avec le Vietnam, notamment depuis l’établissement du partenariat stratégique intégral entre les deux pays, a indiqué Parvathaneni Harish.

Entre 2016 et 2017, le commerce bilatéral a dépassé pour la première fois la barre des 10 milliards de dollars. Le Vietnam est le 4e partenaire commercial de l’Inde au sein de l’ASEAN et l’Inde figure parmi les 10 premiers partenaires commerciaux du Vietnam. Les deux pays s’efforceront de porter leurs échanges commerciaux à 15 milliards de dollars en 2020.

Nombre d’entreprises indiennes cherchent à investir au Vietnam dans les secteurs du pétrole, des énergies éolienne et solaire, de l’agriculture, des minerais et du textile. Les deux pays maintiennent en outre une collaboration étroite dans la défense et la sécurité. Il s’agit de piliers solides du partenariat stratégique intégral bilatéral, a souligné l’ambassadeur indien.

En matière culturelle, Parvathaneni Harish a affirmé que la coopération bilatérale avait réalisé une grande avancée avec la fondation d’un centre de la culture indienne à Hanoï. Des spécialistes indiens participent actuellement à la restauration et à la préservation du sanctuaire de My Son, patrimoine mondial de l’UNESCO. La large présence du yoga et la participation de milliers de Vietnamiens à la Journée internationale du yoga, outre un nombre croissante de touristes indiens, sont également des preuves du développement des relations bilatérales dans la culture et des échanges entre habitants. -VNA