Le Vietnam, destination prometteuse pour les investisseurs canadiens hinh anh 1Jean Charest, ex-Premier ministre du Québec. Photo: La presse

Ottawa (VNA) - L'ex-Premier ministre du Québec, Jean Charest, a suggéré au Vietnam et au Canada de promouvoir leur coopération dans des secteurs tels que l’infrastructure, la santé et l'éducation médicale, lors d’une récente interview accordée à l’Agence vietnamienne d’information (VNA).

Bien que le Vietnam soit le plus grand partenaire commercial du Canada au sein de l’ASEAN, le commerce bilatéral ne représente que 0,7% du total du pays nord-américain, a-t-il déclaré.

Les deux pays n'ont pas encore pleinement exploité les avantages apportés par l’Accord global et progressiste de Partenariat transpacifique (CPTPP), a-t-il souligné.

Avec la mise en œuvre par le Canada de la version mise à jour de l’Accord de libre-échange nord-américain (NAFTA), les investisseurs vietnamiens au Canada auront la possibilité d’accéder à la fois aux États-Unis et au Mexique.

Parallèlement, l'Accord de partenariat économique global régional (RCEP), signé par le Vietnam et 14 autres pays à la mi-novembre, offre aux investisseurs canadiens une nouvelle vision sur le marché vietnamien, a ajouté M. Jean Charest.

Le Canada attache de l'importance aux liens croissants avec le Vietnam - un pôle de libre-échange en Asie-Pacifique, a-t-il déclaré, ajoutant que le pays pouvait servir d’une porte d’entrée pour que les produits et services canadiens accèdent au marché de 660 millions de personnes de l'ASEAN.

Le Vietnam devrait être considéré comme une destination pour les investisseurs canadiens désirant pénétrer davantage en Asie, a-t-il souligné. -VNA