Un bateau de pêche du Vietnam. Photo: VNA


Hanoi, 21 mars (VNA) - Le Vietnam a demandé à la Chine de verser une indemnité adéquate pour les dommages causés par des navires de garde-côte chinois à des pêcheurs vietnamiens alors qu'ils se trouvaient dans l'archipel vietnamien de Hoang Sa (Paracels).

Selon les organismes vietnamiens compétents, le 9 mars, à 9 heures, lorsqu'un bateau de pêche vietnamien immatriculé QNg 90819 TS avec à son bord cinq membres d'équipage était à l'ancre dans les environs du récif de Da Loi, dans l'archipel vietnamien de Hoang Sa, un navire de la garde-côte chinoise, immatriculé 44101 a pris le canon à eau pour le chasser.

En se déplaçant, le bateau vietnamien s’est écrasé dans un récif et a coulé dans une zone située à environ 0,5 mille marin au nord-ouest du récif de Da Loi, vers 10 heures.

Les pêcheurs se sont tenus à la proue du bateau et sont restés à la dérive jusqu’à environ 13 heures le même jour, jour où ils ont été sauvés par un autre bateau de pêche vietnamien.

Le 20 mars, le département consulaire du ministère vietnamien des Affaires étrangères a rencontré des représentants de l'ambassade de Chine au Vietnam afin de présenter une note diplomatique et une protestation contre les agissements du navire chinois, qui violaient la souveraineté du Vietnam sur l'archipel de Hoang Sa et menaçaient la vie, ainsi que dédommageait des biens et portaient atteinte aux intérêts légitimes des pêcheurs vietnamiens.

Le département a demandé à l'ambassade de Chine d'informer le ministère des Affaires étrangères et les agences chinoises concernées de l'incident afin de traiter strictement les membres de l'équipage du navire susmentionné, de ne pas laisser se reproduire des actions similaires et d'indemniser correctement les pêcheurs vietnamiens. -VNA