Le Vietnam contribue positivement au succès du Sommet de l'ASEAN

Le Vietnam a contribué de manière active et avec responsabilité au succès du 24e Sommet de l'Association des Nations de l'Asie du Sud-Est (ASEAN) au Myanmar, a affirmé le vice-Premier ministre et ministres des Affaires étrangères, Pham Binh Minh.
Le Vietnam a contribué de manière active et avec responsabilité au succès du 24e Sommet de l'Association des Nations de l'Asie du Sud-Est (ASEAN) au Myanmar, a affirmé le vice-Premier ministre et ministres des Affaires étrangères, Pham Binh Minh.

Lors d'une interview accordée à la presse sur les résultats du 24e Sommet de l'ASEAN qui a eu lieu les 10 et 11 mai à Nay Pyi Taw (Myanmar), le vice-Premier ministre Pham Binh Minh a souligné qu'il s'agissait du premier sommet dans l'année de la présidence de l'ASEAN 2014 du Myanmar lors duquel les dirigeants aséaniens ont discuté des questions intérieures de l'ASEAN comme de la situation internationale et régionale.

Le thème "Solidarité pour édifier une communauté de paix et de prospérité" de ce sommet correspond bien à l'actuelle situation, moment où la conjoncture internationale et régionale observe des fluctuations très complexes, notamment avec des déroulements particulièrement graves en Mer Orientale, a dit M. Pham Binh Minh. Cela demande aux pays aséaniens de renforcer leur solidarité pour prendre des mesures afin de maintenir la paix et la stabilité dans la région et de valoriser le rôle central de l'association, a-t-il ajouté.

Le problème de la Mer Orientale était au centre du sommet, a-t-il annoncé. Les dirigeants aséaniens ont tous exprimé leur profonde préoccupation devant l'implantation par la Chine de la plate-forme de forage HD-981 protégée par nombre de navires dans l'intérieur de la zone économique exclusive et le plateau continental d'un pays membre de l'ASEAN. Ils ont estimé qu'il s'agissait d'un acte dangereux violant le droit international, la Convention des Nations Unies sur le droit de la mer de 1982 (CNUDM) et la Déclaration sur la conduite des parties en Mer Orientale (DOC) à laquelle la Chine est partie, nuisant gravement à la sécurité, la sûreté de la navigation en Mer Orientale comme à la paix et à la stabilité de la région.

Les dirigeants des pays aséaniens se sont mis d'accord sur la nécessité pour l'ASEAN d'exprimer une position commune sur l'actuelle situation en Mer Orientale, de demander aux parties concernées de faire preuve de retenue, de ne pas recourir à la force, de régler de manière pacifique les différends, de respecter le droit international et la CNUDM 1982, d'appliquer pleinement la DOC et d'élaborer rapidement le Code de conduite en Mer Orientale (COC) afin de garantir un environnement de paix et de stabilité dans la région et de prévenir les accès de tension.

Ces préoccupations ont été exprimées dans la Déclaration de Nay Pyi Taw sur l'édification de la Communauté de l'ASEAN en 2015, la Déclaration du président du Sommet de l'ASEAN-24, a affirmé Pham Binh Minh. En outre, a-t-il poursuivi, les pays membres de l'association régionale ont adopté à l'unanimité la Déclaration des ministres des Affaires étrangères sur ce problème, exprimant par là même la solidarité, le haut consensus et le rôle positif et responsable de l'ASEAN pour la paix, la stabilité et la sécurité dans la région, notamment en Mer Orientale, et affirmant vigoureusement les principes du droit international et de l'association. C'est la première fois depuis 1995 que l'ASEAN rend publique sa propre Déclaration sur une situation à haut risque pour la paix, la sécurité et la sûreté de la navigation en Mer Orientale.

Outre le problème de la Mer Orientale, les dirigeants aséaniens ont discuté des mesures visant à accélérer le processus d'édification de la Communauté de l'ASEAN d'ici à 2015, étape charnière de l'édification de la Communauté, des orientations pour développer l'association après 2015, continuer d'élargir et approfondir les relations extérieures de cette dernière, maintenir son rôle dans la structure régionale. Ils ont également débattu d'autres questions internationales et régionales d'intérêt commun.

Concernant les contributions du Vietnam à ce sommet auquel le Premier ministre Nguyen Tan Dung a participé, le vice-Premier ministre Pham Binh Minh a fait savoir que le chef du gouvernement vietnamien y a prononcé un discours important dans lequel il a insisté sur la mise en route du processus de l'édification de la Communauté de l'ASEAN, sur l'avenir de celle-ci et les orientations des relations extérieures de l'association. Il a transmis un message clair du Vietnam sur les déroulements actuels en Mer Orientale, affirmant la position conséquente et les propositions très constructifs du Vietnam dans le règlement de ce problème.

Selon Pham Binh Minh, le Vietnam a renforcé la solidarité, fait valoir le rôle directeur de l'association dans le maintien du consensus et la voix commune responsable dans le problème de la Mer Orientale. L'intensification de la solidarité et de ce consensus dans le problème a une signification extrêmement importante, car il s'agit également d'un moteur pour maintenir la solidarité, le consensus de l'ASEAN dans le règlement de plusieurs autres questions complexes de l'association.

La délégation vietnamienne a des contributions positives et importantes aux documents du Sommet pour que ceux-ci reflètent les priorités de l'association et de la région, l'édification et les orientations de la Communauté de l'ASEAN, notamment la solidarité et le renforcement du rôle clé de l'ASEAN afin de garantir la paix, la sécurité, la stabilité et la coopération au développement dans la région et dans le monde, a conclu Pham Binh Minh. -VNA

Voir plus