Hanoi (VNA) - Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc a rencontré mercredi 24 octobre à Hanoi les principaux représentants des agences des Nations unies au Vietnam, à l’occasion de la Journée des Nations unies.

Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc (droite) serre la main du coordonnateur résident des Nations unies au Vietnam, Kamal Malhotra. Photo: VNA

Le chef du gouvernement a souligné que Vienam attachait de l’importance à ses relations avec les Nations unies. Il a rappelé sa participation au débat général de haut niveau de la 73e session de l’Assemblée générale des Nations unies en septembre dernier à New York, aux États-Unis.

Il a fait savoir qu’il avait été impressionné par un discours du secrétaire général des Nations unies, Antonio Guterres, qui avait mis en exergue la diplomatie préventive, le contrôle des conflits, la réponse au changement climatique et l’égalité des sexes.

Le coordonnateur résident des Nations unies au Vietnam, Kamal Malhotra, a décrit le Vietnam comme l’un des principaux pays à l’avant-garde de la mise en œuvre de l’Agenda pour le développement durable à l’horizon 2030.

Afin de bien mettre en œuvre les Objectifs de développement durable (ODD) d’ici 2030, il a souligné la nécessité pour les Nations unies et le Vietnam d’organiser un forum de haut niveau afin de parvenir à un consensus sur les sources de financement.

Les représentants des agences onusiennes au Vietnam ont félicité le Vietnam pour ses résultats en matière de développement socio-économique, et ont manifesté leur soutien aux efforts déployés par le pays pour faire face au changement climatique, intensifier ses réformes économiques et stimuler le développement de l’économie privée.

Ils ont promis de coopérer avec le Vietnam dans les domaines socio-culturel et de la protection de l’enfance, tout en appréciant et en soutenant les engagements du Vietnam en matière de protection de l’environnement.

Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc a déclaré que le Vietnam attachait une grande importance au rôle central de l’ONU et considérait l’organisation comme l’une des priorités de sa politique étrangère et un partenaire de premier plan.

Le Vietnam maintiendra ses contributions actives et responsables aux travaux de l’ONU dans les trois piliers de la promotion de la paix, du développement et de la promotion des droits de l’homme, a affirmé le chef du gouvernement.

Louant les agences onusiennes pour leur soutien qui a apporté des avantages concrets au Vietnam, il a suggéré que les deux parties maintiennent leur coordination pour mener à bien les ODD, les engagements mondiaux et les accords visant à relever des défis tels que l’adaptation au changement climatique, la protection et l’utilisation durable des ressources en eau du bassin du Mékong.

Il a proposé que l’UNICEF assiste le Vietnam dans l’élaboration des lois et politiques plus respectueuses des enfants, l’OMS dans l’établissement d’un système de santé moderne et l’OIT dans la garantie de l’égalité sociale.

Pour sa part, le Vietnam renforcera sa collaboration avec les Nations unies et créera toutes les conditions favorables à ses agences dans le pays, a-t-il déclaré, ajoutant qu’il soutenait les efforts de réforme du système de développement de l’organisation mondiale. –VNA