Le Vietnam prend toujours en haute considération ses relations de coopération avec le Japon, a affirmé le vice-Premier ministre vietnamien Nguyên Thiên Nhân, lors de ses rencontres avec plusieurs officiels japonais dans le cadre de sa visite dans ce pays.

Lors de son entretien avec le ministre japonais des Affaires étrangères Katsuya Okada, Nguyên Thiên Nhân a remercié le gouvernement japonais pour son engagement à accorder des aides publiques pour le développement et à coopérer avec le Vietnam dans la mise en oeuvre de grands projets, notamment l'autoroute Nord-Sud, la ligne ferroviaire transnationale et la zone de hautes technologies Hoa Lac.

Remerciant le ministère japonais des Affaires étrangères d'avoir examiné la faisabilité du projet de construction du Centre spatial du Vietnam, Nguyên Thiên Nhân a proposé au gouvernement japonais de continuer de soutenir ce projet important. Il a affirmé que le Vietnam, en tant que président de l'ASEAN en 2010, souhaitait resserrer ses relations de coopération entre le Japon et cette organisation.

Katsuya Okada a estimé qu'avec la volonté de mise en oeuvre de l'Accord de partenariat économique Vietnam-Japon, entré en vigueur en octobre 2009, leurs relations de coopération économique, commerciale et d'investissement continuaient de se développer rapidement et efficacement. Il s'est engagé à superviser et accélérer le déploiement des grands projets de coopération entre les deux pays.

Lors de sa rencontre avec le secrétaire d'Etat chargé des Réformes administratives et de la Réforme de la fonction publique, Yoshito Sengoku, le dirigeant vietnamien a exprimé son souhait de voir se développer la coopération bilatérale dans l'aérospatiale, la formation des ressources humaines, dont l'enseignement du japonais et la formation d'infirmiers et d'aides-soignants.

Lors de sa séance de travail avec le ministre japonais de l'Education, de la Culture, des Sports, des Sciences et Technologies, Tatsuo Kawataba, Nguyên Thiên Nhân a souhaité coopérer avec le Japon dans la création au Vietnam d'une université aux standards internationaux.

Le Vietnam souhaite recevoir le soutien japonais sur le dossier de candidature de la citadelle de Thang Long, déjà adressé à l'Unesco, pour une reconnaissance en tant que patrimoine culturel mondial, a-t-il souligné.

Faisant grand cas de la proposition de coopération du Vietnam dans la création d'une université aux standards internationaux, Tatsuo Kawataba a affirmé qu'il confiera l'étude de ce projet aux services japonais concernés.

Le Japon créera des conditions plus favorables aux étudiants vietnamiens désireux de faires des études dans le pays, notamment via la mise en oeuvre du programme de formation de 1.000 docteurs vietnamiens d'ici à 2020, a-t-il fait savoir.

Le même jour, le vice-Premier ministre vietnamien a reçu des représentants de la Diplomatie populaire du Japon, de l'Union des parlementaires d'amitié Japon-Vietnam, le vice-président de la JICA (Agence japonaise de coopération internationale), Izumi Arai, le vice-président de la Banque Tokyo-Mitsubishi UFJ, Tatsuo Tanaka, et l'ambassadeur honoraire Japon-Vietnam, Ryotaro Sugi.

Samedi matin, Nguyên Thiên Nhân et sa suite ont quitté Tokyo, terminant leur visite de travail au Japon. - AVI