Hanoi (VNA) - Sorti des guerres, le Vietnam s’est efforcé sans relâche de bâtir un État socialiste de droit du peuple, par le peuple, pour le peuple, a affirmé le vice-Premier ministre et ministre des Affaires étrangères Pham Binh Minh.

Le Vietnam ne ménage aucun effort pour protéger et promouvoir les droits humains, a déclaré le vice-Premier ministre et ministre des Affaires étrangères Pham Binh Minh. Photo : VNA

Les efforts du pays pour lutter pour l’indépendance et la réunification nationales pendant des décennies doivent permettre à tous les Vietnamiens de jouir pleinement de leurs droits fondamentaux, y compris ceux de vivre dans la paix, l’indépendance et la liberté, et de décider de leur destin et de leur voie de développement, a-t-il déclaré.

L’adoption de la Constitution de 2013 avec un chapitre exclusif sur les droits de l’homme et les droits et obligations des citoyens, et celle de plus de 90 documents juridiques ultérieurs relatifs aux droits de l’homme en quatre ans ont constitué des efforts importants pour créer un cadre juridique important pour la protection des droits de l’homme et du citoyen, a-t-il ajouté.

En outre, le Vietnam s’est efforcé d’améliorer le système institutionnel et de créer des conditions matérielles pour mieux garantir les droits de l’homme, a-t-il déclaré, ajoutant que tous les projets, programmes et stratégies de développement socio-économique étaient axés et centrée sur la population.

Ces efforts ont rapporté des résultats positifs en matière de respect des droits de l’homme dans divers domaines allant de l’économie, de la société et de la culture au civil et à la politique, a déclaré le vice-Premier ministre Pham Binh Minh.

Le Vietnam est l’un des pays à avoir mis en œuvre avec succès de nombreux Objectifs du Millénaire pour le développement (OMD) des Nations unies plus tôt que prévu et réalise effectivement les Objectifs de développement durable (ODD) des Nations unies, a-t-il noté.

Le vice-Premier ministre a déclaré que le Vietnam avait maintenu une croissance économique annuelle de plus de 6% pendant de nombreuses années consécutives et avait toujours prêté l’attention nécessaire au développement social.
Les droits à l’éducation, aux soins de santé et au logement ont été fortement améliorés avec la généralisation de l’éducation préscolaire et primaire dans les 63 villes et provinces, a-t-il indiqué.

Parallèlement, le droit à l’égalité des sexes a été promu, le taux de femmes députées à l’Assemblée nationale et aux conseils populaires à tous les niveaux étant de 27%, ce qui est relativement élevé par rapport aux autres pays de la région.

Outre ces réalisations, le Vietnam a activement contribué aux valeurs communes, positives et progressives des droits de l’homme dans le monde.

Le Vietnam participe activement aux forums sur les droits de l’homme des Nations unies, de l’Association des nations de l’Asie du Sud-Est (ASEAN) et d’autres mécanismes, au cours desquels le pays avance de manière proactive des initiatives en matière de droits de l’homme et reçoit un accueil chaleureux de la communauté internationale, en particulier celles sur les droits des femmes, des enfants, des personnes handicapées et des personnes vulnérables au changement climatique, a-t-il poursuivi.

En 2016 et 2018, le Vietnam a présidé à la présentation de deux résolutions sur l’impact des changements climatiques sur les droits des enfants et des femmes, qui ont été adoptées par le Conseil des droits de l’homme des Nations unies.

Le Vietnam met également sérieusement en œuvre les engagements internationaux en matière de droits de l’homme, notamment l’application de sept des neuf traités auxquels il est partie - ainsi que les engagements pris dans le cadre de l’Examen périodique universel (EPU) des Nations unies.

Le pays a soumis son rapport national pour le troisième cycle d’EPU, qui actualise ses efforts pour améliorer le système juridique et les politiques en matière de droits de l’homme, et prévu de participer à un dialogue avec les autres pays membres en janvier 2019.

Afin de mieux garantir les droits de l’homme dans les années à venir, le Vietnam maximisera ses efforts pour perfectionner l’État de droit, renforcer le fondement juridique et les politiques relatives à la protection et à la promotion des droits de l’homme, selon Pham Binh Minh.

Le pays poursuivra les réformes administratives et l’amélioration de la qualité des services publics ainsi que la prévention de la corruption, la promotion de la démocratie et le renforcement du fonctionnement de l’appareil d’État, a-t-il indiqué.

Le vice-Premier ministre Pham Binh Minh a ajouté que le Vietnam s’était engagé à promouvoir la mise en œuvre des ODD, en mettant l’accent sur des politiques de réduction durable de la pauvreté et en réduisant les écarts de développement entre les zones géographiques et les groupes de population, en particulier les plus vulnérables.

Le Vietnam continuera à soutenir les dialogues et la coopération dans le domaine des droits de l’homme et à coopérer avec d’autres pays du monde entier pour promouvoir les droits des peuples, a-t-il affirmé. – VNA