"Marketing et promotion de l'image du pays sont les deux premières tâches prioritaires définies par la Stratégie de développement du tourisme du Vietnam pour 2020 et sa vision pour 2030", a déclaré Nguyên Van Tuân, chef de l'Administration nationale du tourisme.

Le programme de "Développement d’un tourisme respectueux de l'environnement et de la société" (ESRT), financé par l'Union européenne, a récemment rendu public un bilan préliminaire de l'élaboration du plan d'action pour le développement du tourisme du Vietnam pour la période 2013-2015.

L’ESRT, qui a pour objet de promouvoir des services touristiques respectant l'environnement naturel comme social, fait partie intégrante de cette stratégie de développement.

Selon ses spécialistes, le tourisme vietnamien connaît des difficultés en raison de l’évolution du marché. Aujourd’hui, le marketing national dans ce secteur a un rôle très important. Toutefois, Robert Travers, un des spécialistes de l'ESRT, constate qu’il demeure très limité au Vietnam, précisant que ce dernier "fait face à une concurrence incisive dans la région par manque de budget pour la promotion de son tourisme ou encore l’ouverture de bureau de représentation". De fait, le tourisme en Thaïlande ou en Malaisie connaît une croissance de plus en plus forte parce que ces pays consacrent un important budget pour faire du marketing, explique Robert Travers.

"En cette conjoncture difficile, le Vietnam doit accorder de l'importance à l’étude des marchés, à la mobilisation de ses ressources humaines, ainsi qu’à exploiter les ressources qu’offre Internet afin de renforcer la promotion de son tourisme", insiste Robert Travers. Florian Sengstschmid, un autre expert de l'ESRT, ajoute que le tourisme vietnamien doit absolument chercher à davantage valoriser son image qui constitue un véritable capital.

Les experts de l'ESRT ont défini trois objectifs généraux pour la stratégie marketing du tourisme vietnamien. Primo, encourager les Vietnamiens à faire du tourisme dans leur pays car celui-ci est l’une des destinations principales de la région de l'Asie du Sud-Est. Secundo, renforcer les opérations de marketing afin de promouvoir son image et diversifier les gammes comme les produits touristiques. Tertio, coopérer avec les localités afin de développer le tourisme local.

Le Vietnam a acueilli pendant les sept premiers mois de l’année plus de 3,83 millions de touristes étrangers, soit une croissance de 10,8% en glissement annuel. Le secteur du tourisme a réalisé ainsi 59% de son objectif annuel qui est d'accueillir 6,5 millions d'étrangers. – AVI