Le tourisme communautaire fait son chemin au village de Hon

Maisons anciennes sur pilotis biens préservées, valeurs culturelles traditionnelles, hospitalité légendaire des Lu, le village de Hon (province de Lai Châu, Nord) a toutes les clefs pour faire décoller le tourisme.
Maisons anciennes sur pilotis biens préservées, valeurs culturelles traditionnelles, hospitalité légendaire des Lu, le village de Hon (province de Lai Châu, Nord) a toutes les clefs pour faire décoller le tourisme.

Fort de sa population ethnique Lu (89,4%) et H’Mông (8,5%), le village de Hon, commune de Ban Hon (district de Tam Duong), à 20 km du chef-lieu de Lai Châu, a de quoi plaire. Depuis 2013, il a rejoint le club très sélect des six sites communautaires attrayants de cette province septentrionale. Cerise sur le gâteau, il a été inscrit dans le circuit touristique «Arc du Nord-Est».

L’identité culturelle, son point fort


S’il est quelque chose de conservé jalousement dans ce village, ce sont ses traditions, gages de son identité. Hon séduit aussi bien par son bâti bien préservé, sa gastronomie, que ses us et coutumes.

Actuellement, la quasi-totalité des Lu y vivent dans des maisons sur pilotis, toujours pimpantes. Selon les villageois, en moyenne, chaque semaine, un ou deux groupes de cinq à trente de touristes y séjournent. À la saison sèche, leur nombre augmente nettement.

Les Lu sont l’une des rares ethnies minoritaires du pays ayant réussi à conserver une grande partie de leur culture traditionnelle : mode de vie, mœurs, us et coutumes. Depuis des années, ils cultivent du riz, des céréales et du cotonnier, pêchent, font de la vannerie, du tissage de brocatelles et de la sériciculture. Les femmes ont une dentition noircie assortie de plombages en or, ce qui les différencie de toutes les ethnies voisines.

Généralement, les Lu sont de fervents croyants mais aussi un peuple festif. À la floraison des margousiers, toutes les générations participent au marché montagnard coiffées de fleurs du nêp (pandanus amaryllifolius). L’occasion de raconter des récits autour d’alcool de riz et aux sons des flûtes.

Tourisme communautaire


Au village de Hon, les touristes peuvent admirer les tenues traditionnelles, filmer et photographier les maisons sur pilotis, assister au tissage de brocatelles. Ce n’est pas tout. Dans la centaine de maisons sur pilotis, cinq peuvent accueillir des touristes.

Selon Lo Van Xâu, secrétaire communal de l’Organisation du Parti du village de Hon, le tourisme est une des locomotives du développement local. «Je suis pionnier dans ce domaine après avoir implanté chez moi un modèle typique de séjour pour touristes», a-t-il fait savoir.

Avec sa multitude d’atouts tant humains que paysagers, la province de Lai Châu tient une place de choix parmi les lieux touristiques du pays. Au village de Hon, en collaboration avec les habitants locaux, les autorités provinciales y coordonnent l’élaboration d’un programme de tourisme communautaire et coopèrent étroitement avec d’autres localités. De plus, avec le concours des voyagistes, elles envisagent de publier des carnets touristiques et de créer un site web. – VNA

Voir plus