Traitement du thon pour l'exportation. Photo : baohaiquan

 

Hanoï (VNA) - Dans le contexte de ralentissement des demandes de thon sur les marchés américain et européen, les pays du Moyen-Orient sont choisis comme une nouvelle destination par les exportateurs vietnamiens, selon l’Association des producteurs et exportateurs de produits aquatiques du Vietnam (VASEP).

Selon les statistiques du Département général des douanes, de janvier à septembre, les exportations de thon au Moyen-Orient ont augmenté de 42% par rapport à la même période de l'année dernière. Le thon en boîte représentait 80% de la valeur totale des exportations vers cette région.

En particulier, le Moyen-Orient consomme en moyenne 16 millions de boîtes de thon par an, soit environ 200.000 tonnes. Actuellement, selon la VASEP, 14 pays du Moyen-Orient importent du thon du Vietnam.

L’Égypte, l’Arabie saoudite et Israël ont été les trois plus gros importateurs ces dernières années, représentant respectivement 21%, 19% et 11% du total. -VNA