Hanoi (VNA) – Le secteur du textile-habillement s’est fixé l’objectif de réaliser un chiffre d’affaires à l’exportation de 44 milliards de dollars en 2024, a fait savoir le Groupe du textile et de l’habillement du Vietnam (Vinatex).

Le textile ambitionne d’exporter pour 44 milliards de dollars en 2024 hinh anh 1Le secteur s'efforce de développer des solutions durables pour répondre aux exigences du marché mondial. Photo: VNA

À l’heure actuelle, les commandes de la plupart des entreprises de confection sont garnies jusqu’en mai alors que d’autres sont en négociation entre les entreprises de fibres textiles.

La compagnie générale May 10 dispose d’un carnet de commandes à honorer jusqu’à la fin mai et est en train d’en négocier d’autres pour les mois suivants en vue d’un revenu fixé à 4.500 milliards de dôngs et d’un bénéfice de 130 milliards de dôngs, a révélé son directeur général Thân Duc Viêt.

Les récentes commandes montrent que le secteur continue à se redresser avec une réduction progressive de la baisse de la valeur des exportations au deuxième semestre de 2023 vers une embellie du marché en 2024, a observé le président de l’Association du textile et de l’habillement du Vietnam (Vitas), Vu Duc Giang.

L’an dernier, le secteur vietnamien du textile et de l’habillement a dû faire face à des difficultés sans précédent, provoquées par les incertitudes géopolitiques, l’inflation de l’économie mondiale et la baisse des parts de marché à l’export, le directeur général de Vinatex, Cao Huu Hiêu.

Grâce aux efforts des travailleurs et à la flexibilité dans la mise en œuvre de solutions adéquates, le groupe a réalisé un revenu de 17.225 milliards de dôngs et un bénéfice avant impôt de 377 milliards de dôngs, soit respectivement 104,4% et 101,9% du plan fixé, selon le responsable.

Vinatex cible cette année un revenu en hausse de 3% par rapport à 2023, à 17.536 milliards de dôngs, et un bénéfice avant impôt en hausse de 10%, à 415 milliards de dôngs, a-t-il indiqué.

La demande totale du marché a tendance à s’améliorer par rapport à 2023, mais de nombreuses incertitudes demeurent en fonction de l’évolution des marchés américain, européen, chinois et japonais, a cependant mis en garde le président du conseil d’administration de Vinatex, Lê Tiên Truong.

Pour atteindre l’objectif de chiffre d’affaires à l’exportation de 44 milliards de dollars, d’ici 2030, le secteur vietnamien du textile et de l’habillement passera progressivement du développement rapide au développement durable et au commerce circulaire, a déclaré Vu Duc Giang.

Au cours de la période 2031-2035, le développement efficient et durable selon le modèle d’économie circulaire, le complètement de la chaîne de valeur nationale et la participartion au segment de grande valeur de la chaîne d’approvisionnement mondiale, a-t-il indiqué.

Le secteur envisage d’investir dans le développement des solutions scientifiques ejt technologiques et des ressources humaines, d’attirer des projets de tissage-teinture-finition de haute technologie dans les parcs industriels, d’investir dans la production de nouveaux matériaux d’origine naturelle et respectueux de l’environnement et dans le développement de la mode. – VNA