Hanoi (VNA) – Le sous-secrétaire du Vatican pour les relations avec les États, Mgr. Antoine Camilleri a été reçu jeudi 18 janvier à Hanoi par le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc et le vice-Premier ministre et ministre des Affaires étrangères Pham Binh Minh.

Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc (à droite) et le sous-secrétaire du Vatican pour les relations avec les États, Mgr. Antoine Camilleri, le 18 janvier à Hanoi. Photo : VNA

Soulignant les réalisations du pays en 2017, auxquelles les catholiques ont apporté leur part importante, le chef du gouvernement a affirmé que le Vietnam préconise toujours d’édifier la grande union du peuple tout entier, la solidarité entre les non-catholiques et les catholiques.

Le Vietnam réalise de manière conséquente la politique de garantir les libertés de croyance et de religion, et prête une attention particulière aux zones peuplées de religieux qui sont en difficulté économique, a-t-il précisé.

Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc a exprimé sa satisfaction que les deux parties maintiennent le mécanisme du Groupe de travail mixte, entretenant ainsi le dialogue et les échanges pour améliorer la compréhension mutuelle et la gestion des empêchements.

Le dirigeant vietnamien a affirmé son désir de promouvoir les relations entre le Vietnam et le Saint-Siège, y compris l’échange de délégations de haut niveau.

En visite au Vietnam du 16 au 20 janvier, le sous-secrétaire du Vatican pour les relations avec les États a pour sa part transmis les salutations et les vœux du pape François au Vietnam et au peuple vietnamien, et s’est dit impressionné les performances accomplies par le gouvernement et le peuple vietnamiens.

Le Vatican préconise de promouvoir ses relations avec le Vietnam afin de continuer à contribuer à la vie sociale du pays, en particulier dans les domaines de l’éducation, de la santé et de la charité, a indiqué Mgr. Antoine Camilleri.

Le pape accorde toujours une attention particulière au Vietnam et souhaite toujours voir l’Eglise catholique accompagner et contribuer à la prospérité nationale, a-t-il dit.

Le sous-secrétaire du Vatican pour les relations avec les États a remercié le gouvernement vietnamien d’avoir créé des conditions favorables à l’envoyé spécial non résident du Saint-Siège au Vietnam.

Le vice-Premier ministre et ministre des Affaires étrangères Pham Binh Minh (à droite) et le sous-secrétaire du Vatican pour les relations avec les États, Mgr. Antoine Camilleri, le 18 janvier à Hanoi. Photo : VNA

Mgr. Antoine Camilleri a été également reçu le même jour par le vice-Premier ministre et ministre des Affaires étrangères Pham Binh Minh qui a salué le développement encourageant des relations entre le Vietnam et le Saint-Siège.

Le chef de la diplomatie vietnamienne a demandé au Vatican de continuer d’encourager la communauté catholique vietnamienne, la deuxième plus grande en Asie, à participer activement à la défense et à l’édification nationales, à bien exécuter les politiques et les lois de l’Etat vietnamien.

Le même jour, Mgr. Antoine Camilleri a rencontré le vice-ministre permanent des Affaires étrangères Bui Thanh Son. Il a exprimé sa joie de revisiter le Vietnam et de voir de ses propres yeux la vie riche et vibrante des catholiques vietnamiens.

Le vice-ministre permanent des Affaires étrangères Bui Thanh Son (à droite) et le sous-secrétaire du Vatican pour les relations avec les États, Mgr. Antoine Camilleri, le 18 janvier à Hanoi. Photo : VNA

Les deux parties ont informé l’une l’autre de leur situation respective, se sont échangées sur des questions d’intérêt commun concernant les catholiques au Vietnam, et se sont accordées sur certaines mesures pour développer les relations bilatérales.

Le sous-secrétaire du Vatican pour les relations avec les États a partagé son impression particulière sur l’harmonie entre la religion et la culture lors de sa visite de la cathédrale de Phat Diêm, ainsi que le caractère simple et amical des Vietnamiens.

Le même jour, Mgr. Antoine Camilleri a travaillé avec le chef du Comité gouvernemental des affaires religieuses, Vu Chiên Thang qui lui a présenté la situation religieuse au Vietnam durant ces derniers temps.

Vu Chiên Thang a affirmé que le Parti communiste du Vietnam et l’État vietnamien assurent les libertés de croyance et de religion et veillent toujours à créer des conditions à toutes les religions pour mener des activités religieuses conformément aux prescriptions de la loi. – VNA