Le secteur de la santé exhorté à utiliser les médias sociaux pour ses communications

Les réseaux sociaux sont un outil puissant pour les établissements de santé et les professionnels de la santé pour diffuser les connaissances médicales, promouvoir des informations médicales précises et sensibiliser le public aux facteurs de risque et aux pathologies, ont déclaré des délégués lors d’une table ronde tenue récemment.

Lors de l'événement. Photo : VNA
Lors de l'événement. Photo : VNA


Ho Chi Minh-Ville, 9 juillet (VNA) - Les réseaux sociaux sont un outil puissant pour les établissements de santé et les professionnels de la santé pour diffuser les connaissances médicales, promouvoir des informations médicales précises et sensibiliser le public aux facteurs de risque et aux pathologies, ont déclaré des délégués lors d’une table ronde tenue récemment.

Vu Manh Cuong, directeur du Centre national d'éducation et de communication pour la santé du ministère de la Santé, a déclaré lors de la table ronde organisée le 6 juillet par le Centre médical universitaire de Hô Chi Minh-Ville que les Vietnamiens passent en moyenne deux heures et 33 minutes sur les réseaux sociaux chaque jour.

Il est donc tout à fait logique que les établissements de santé utilisent les canaux numériques pour communiquer avec les patients, partager des connaissances et des informations sur eux et empêcher la propagation de fausses informations, a-t-il déclaré.


Les principaux directeurs d'hôpitaux et professionnels de la santé doivent reconnaître le rôle des influenceurs des médias sociaux dans la promotion de l'information médicale et l'amélioration de la santé publique, a-t-il ajouté.

Nguyen Van Thang Long, maître de conférences au RMIT Vietnam, a déclaré qu'environ 66% des établissements de santé utilisent des méthodes traditionnelles pour diffuser des informations aux patients, en mettant l'accent sur les statistiques et le jargon médical.

Mais sur les réseaux sociaux, qui attirent un grand nombre de personnes, la désinformation est monnaie courante, a-t-il déploré.

Les établissements de santé doivent transformer les contenus en histoires inspirantes pour attirer le public et aider les professionnels de santé à communiquer sur les canaux numériques, a-t-il ajouté.- VNA

source

Voir plus