Hanoi (VNA) – La quatrième révolution industrielle a opéré des percées dans l’application de technologies, change la façon dont les gens vivent et travaillent, redéfinit les valeurs, crée de nouveaux produits et services.

 

Les banques veulent développer un modèle bancaire plus agile, inventif et réactif grâce au digital. Photo: VNA
 
La révolution industrielle 4.0 a de nombreux impacts sur le secteur bancaire, a indiqué à l’Agence vietnamienne d’information (VNA) le directeur du Département des paiements de la Banque d’Etat du Vietnam, Pham Tiên Dung.

Ces impacts se sont manifestés sous de nombreux aspects, tels que le modèle d’organisation commerciale, l’offre de produits, la fourniture de produits et de services, le travail lié à la sécurité ainsi que les facteurs externes du secteur bancaire, a-t-il précisé.

Selon les écononomistes, jusqu’à présent, les avancées technologiques de la révolution industrielle 4.0 comme Internet des objets, Big Data, intelligence artificielle, technologie Blockchain offrent de grandes opportunités au système bancaire.

Elles ont permis notamment d’étendre les activités des banques nationales à l’international, de construire leur marque sur le marché international, de renforcer leur capacité d’appliquer les technologies sophistiquées, de moderniser leurs produits et services pour répondre à la demande de leurs clients et réaliser une meilleure profitabilité.

Devant la vague de l’industrie 4.0, le secteur bancaire vietnamien a activement investi dans la recherche et le développement de nombreuses applications technologiques 4.0 au service de ses produits, ses services, ses opérations et son administration.

TPBank avec son service bancaire LiveBank, VPBank avec Timo, Vietcombank avec Digital Lab, Vietinbank avec Corebank et Entrepôt de données d’entreprise, MB avec ChatBot, Ocean Bank avec son modèle de banque multicanal, les banques commerciales font progressivement leur mue digitale.

Les grandes banques commerciales du système ont rapidement développé de nouveaux services vers la digitalisation des processus bancaires, a fait savoir la vice-gouverneure de la Banque d’Etat du Vietnam, Nguyên Kim Anh.

Outre les résultats obtenus, le secteur bancaire est également confronté à un certain nombre de défis, à savoir l’obligation pour les régulateurs de perfectionner le cadre juridique des opérations bancaires dans le contexte de la révolution industrielle 4.0, a déclaré Pham Tiên Dung.

Il faudrait également transformer le modèle d’administration, d’entreprise, restructurer les produits et services adaptés à la clientèle à l’ère du numérique, à l’économie numérique, et mettre en place des cadres et mécanismes efficaces de prévention des risques de cybersécurité.

Dans le processus d’application des résultats de la révolution industrielle 4.0, les changements doivent être gérés et les services sécurisés en plus du déploiement de nouveaux services.

À cette fin, la Banque d’Etat du Vietnam a proposé au gouvernement d’établir un cadre juridique permettant l’utilisation de nouveaux produits et services pour les entreprises fintech dans le secteur bancaire. – VNA