Le ministre des Affaires étrangères et du Commonwealth pour l'Asie et le Pacifique du Royaume-Uni, Mark Field. Photo: VOV.


Hanoi, 22 août (VNA) -  Le ministre britannique des Affaires étrangères et du Commonwealth pour l'Asie et le Pacifique, Mark Field, s’est exprimé sur la politique « Tout Asie » soulignant les grandes opportunités et défis  dans les relations entre le Royaume-Uni et l'Asie, dont le Vietnam.

Selon Mark Field, les relations entre le Royaume-Uni et les économies asiatiques sont particulièrement importantes pour les deux parties, en particulier sur les questions clés des intérêts bilatéraux, tels que changement climatique, lutte contre le trafic d'espèces sauvages, technologies, finance, sécurité, etc.

De plus, le Royaume-Uni cherche actuellement des opportunités d'approfondir son engagement avec l'ASEAN après avoir quitté l'UE, une coopération mutuellement bénéfique dans des domaines tels que l'éducation, l'innovation, les villes intelligentes et la cybersécurité. Le Royaume-Uni est à l’heure actuelle le deuxième investisseur au sein de de l'ASEAN.

Au Vietnam, le Royaume-Uni intensifie ses efforts pour soutenir une croissance économique durable et inclusive. Ces trois prochaines années, des programmes énergétiques à faible intensité de carbone, de développement des infrastructures et de réforme de la santé et du commerce seront mis en œuvre. Le Royaume-Uni travaille également en étroite collaboration avec le gouvernement du Vietnam pour réduire la corruption dans le secteur privé, réformer l’économie et la gouvernance et trouver de meilleurs moyens de collecter des fonds pour les investissements publics, a déclaré Mark Field.

Le Royaume-Uni soutient également le système de normes internationales et multilatérales qui favorise la paix, la sécurité et la prospérité. Il coopère activement avec les partenaires vietnamiens pour promouvoir ces valeurs dans le cadre de projets multilatéraux avec l’Organisation des Nations Unies, l'Organisation pour l'interdiction des armes chimiques (OIAC) et l'ASEAN.

Mark Field a affirmé que le Royaume-Uni est un partenaire fiable pour le Vietnam et qu'il continuerait de  soutenir les négociations de libre-échange entre l'Union européenne (UE) avec d'autres pays de la région, dont  le Vietnam. En quittant l'UE, le Royaume-Uni cherche à assurer la continuité de ses accords commerciaux avec l'UE et à envisager des options pour de nouveaux accords commerciaux bilatéraux. Il envisage également de se joindre à l'Accord de Partenariat transpacifique global et progressiste (CPTPP) pour soutenir le libre-échange. - NDEL/VNA