Le riz thaïlandais perd des parts de marché en Asie du S.-E.

Le riz thaïlandais exporté vers les pays de l'Asean fait face à bon nombre de défis et voit son attractivité se réduire.
Le riz thaïlandais exporté vers les pays de l'Asean fait face à bon nombre de défis et voit son attractivité se réduire progressivement, a déclaré Somkiat Makcayathorn, directeur de l'Association des exporteurs de riz thaïlandais.


Ce dernier a précisé que cette situation s'explique par une hausse des prix ainsi que par la réduction des tarifs douaniers des pays aséaniens dans le cadre de l'Accord de libre-échange régional (AFTA).


La Thaïlande a perdu sa place de premier exportateur régional de riz, avec des parts de marché passées de 60% en 2005 à 30% à l'heure actuelle, a informé cet officiel, ajoutant que des marchés importants de son pays comme Singapour, la Malaisie et les Philippines se tournaient de plus en plus vers le Vietnam, pays qui, avec le Cambodge, en représentent 60% des parts de marché.


En 2009, les exportations vietnamiennes vers Singapour, la Malaisie et les Philippines se sont élevées à 2,8 millions de tonnes, alors que celles de la Thaïlande vers ces trois débouchés n'ont été que de 640.000 tonnes. - AVI

Voir plus