Le ministère de l’Agriculture et du Développement rural a tenu, le 25 avril dans la province de Quang Nam (au Centre), un colloque afin d’évaluer la réalisation des projets de promotion agricole sur la production des variétés de riz pour la récolte d’hiver-printemps 2014-2015 dans les provinces du Sud.

La production de riz hybride permet au Vietnam d’améliorer les rendements et de s'affirmer, d'année en année, comme l'un des plus grands exportateurs mondiaux de riz.

Avant, presque toutes les souches de riz au Vietnam étaient importées de Chine. Mais aujourd'hui, le Vietnam produit 30%-35% des variétés de la génération F1, soit 6.000-7.000 tonnes par an. Il s’agit d’un bon signe pour le secteur agricole du pays.

La production de riz hybride a permis au Vietnam de sortir de la pénurie alimentaire chronique dans les années 1980 et de devenir l'un des premiers exportateurs mondiaux de riz.

Selon Phan Huy Thông, directeur du Centre de la Promotion agricole nationale, le ministère de l’Agriculture et du Développement rural a aménagé cinq centres de production de riz hybride au service des paysans de l’ensemble du pays.

Le riz hybride est une variété capable de résister aux conditions météorologiques défavorables et aux maladies. -NDEL/VNA