Le district insulaire de Vân Dôn est considéré comme le "pays du Dragon", car cette zone est associée à la légende de lieu d'atterissage du dragon-mère (Baie d’Ha Long) et de ses enfants (Baie de Bai Tu Long). Le district comprend 600 îles situées principalement dans la baie de Bai Tu Long et une partie de celle d'Ha Long. C'est pourquoi l'histoire de la "Terre du Dragon", qui va devenir une "Zone administrative économique spéciale" dans un proche avenir, suscite l'attention de l’opinion publique.

Le "pays du dragon" est en mouvement

En 2006, Vân Dôn, l'un des plus grands districts insulaires au Vietnam, a été autorisé à devenir la zone économique de Vân Dôn par le Premier ministre. Récemment, le Bureau politique a décidé d'en faire une zone administrative et économique spéciale, et cet "avant-poste" du Nord-Est a commencé à changer rapidement. 

Il y a plus de 800 ans, le roi Ly Anh Tông a ordonné aux travailleurs de construire à Vân Dôn le premier port de commerce international du Dai Viêt (ancien nom du Vietnam), lequel est devenu un centre de commerce avec d'autres pays d'Asie orientale dont le Japon, la Chine, l'Inde, la Thaïlande et l'Indonésie. Cependant, il a fallu attendre le 13e siècle, sous le règne de la dynastie des Trân, pour que Vân Dôn devienne le plus grand port du pays.

Le district insulaire de Vân Dôn a beaucoup d'avantages en termes de transport maritime, aérien et routier. Il est le point de convergence du corridor économique Vietnam-Chine : la ceinture économique Nanning-Singapour, le triangle économique clé du Nord Hanoi-Hai Phong-Quang Ninh.

Il dispose d'importantes et riches ressources de fruits de mer qui lui apporte beaucoup de revenus tout en constituant la base de développement de l'aquaculture, qui est le point fort de l’île. Le long de la côte des communes insulaires de Quan Lan et Minh Châu, on trouve des plages de sable blanc de plusieurs dizaines de kilomètres. Une ressource pour la plupart des verreries du Nord, exploitée par la Société par actions de Viglacera Vân Hai. Vân Dôn est aussi appelé le "royaume du sable blanc".

Avec sa géographie et ses ressources naturelles, Vân Dôn a considérablement changé ces dernières années, en particulier depuis la décision du Premier ministre de créer une zone économique. Il a toujours bénéficié d'investissements pour la modernisation de ses infrastructures.




Le district insulaire de Vân Dôn se compose de 600 îles avec des noms associés étroitement à la légende des dragons. Photo: Trong Chinh.

Avec des milliers d’hectares de plan d’eau, Vân Dôn possède des atouts pour développer l’aquaculture. Photo: Viêt Cuong.

La compagnie japonaise Taiheiyko Vietnam a investi depuis longtemps dans l’élevage des huîtres perlières à Vân Dôn. Photo: Trong Chinh.

Les perles de Vân Dôn sont très célèbres pour la beauté et ont de grandes valeurs économiques. Photo: Trong Chinh.


Vân Dôn est aussi connu pour des fruits de mer précieux comme holothurie, calamar, panope, huître, poissons… Photo: Trong Chinh.

Le pont Vân Dôn 3 a favorisé la communication routière à Vân Dôn. Photo: Viêt Cuong.

Le sable à Vân Dôn est la matière première de la plupart des verreries du Nord du pays. Photo: Trong Chinh.

Le quai de Cai Rông au centre du district insulaire est un noeud de transport maritime important de Vân Dôn. Photo: Viêt Cuong.

Vân Dôn possède des lignes de communication maritime importantes entre le Vietnam et la Chine, le Japon, la Thaïlande
, les Philipinnes. Photo: Viêt Cuong.

Le projet de "Zone administrative économique spéciale de Vân Dôn" a bénéficié d'une grande attention du Politburo. En avril, le secrétaire général du Parti, M. Nguyên Phu Trong, a effectué une visite en vue de s'informer et de donner des directives pour le développement optimal de cet important projet. Il s'attend à ce que celui-ci fasse de Vân Dôn une ville moderne, un centre économique dans la zone au sud du Fleuve Rouge, ainsi qu'une site d'échanges internationaux.

Pour ce, plusieurs projets de construction d'infrastructures ont été réalisés, entraînant de grands changements. M. Trinh Van Hông, directeur adjoint du Conseil d'administration de la Zone économique de Quang Ninh, explique que le projet prévoit quatre secteurs économiques "fer de lance", et neuf sous-régions fonctionnelles.

Le Conseil d'administration a mis en œuvre certains projets dynamiques pour ouvrir la voie aux sous-régions fonctionnelles et attirer les investisseurs, tels que le projet d’aéroport de Vân Dôn (libération des terrains pratiquement achevée), le projet de zone urbaine de Cai Rông (nivellement du sol terminé, construction de la route en cours), et le projet de zone de réinstallation des populations déplacées où 80% des infrastructures de logement sont achevées.

Actuellement, la zone économique recense 78 projets en attente d'approbation. Pour le projet d'aéroport de Vân Dôn, la Compagnie commerciale canadienne, du gouvernement canadien, a eu un argument ferme pour son plan d'investissement dans la zone de l'aéroport sous forme de contrat BOT (bâtir-opérer-transférer).

Le district de Vân Dôn a commencé à construire deux aéroports et un complexe de parc, deux projets dynamiques dans une zone économique qui considère le tourisme de villégiature haut de gamme comme la clé du développement. M. Hông a déclaré que "ces projets dynamiques vont promouvoir d'autres projets, et devenir une force motrice pour cette zone économique".

"Paradis" sur la côte

Parlant de ses atouts touristiques, M. Lê Quang Thach, vice-président du Comité populaire du district de Vân Dôn, a indiqué que "Vân Dôn possède une caractéristique particulière que l'on ne trouve pas dans d'autres régions, c'est une conjonction de montagnes calcaires et d’îles. C'est un espace maritime et forestier très favorable au développement des stations de tourisme de santé de haut de gamme. Les cinq communes insulaires ont toutes des quais et des routes".

Le quai de Cai Rông, dans le centre du district insulaire, noeud de transport maritime pour les populations locales et les touristes, est toujours bondé. Tous les jours, des dizaines de bateaux à grande vitesse et des bateaux en bois accostent et partent. De cette jetée, il faut 45 minutes en bateau à grande vitesse pour rejoindre les plages de Quan Lan et Minh Châu.

M. Luu Thành Viên, président de la commune de Quan Lan, nous a dit que les activités touristiques dans sa commune n'étaient pas aussi animées que sur les plages de Nha Trang, de Cua Lo ou de Dô Son, mais que chaque année, la commune reçoit des centaines de milliers de visiteurs vietnamiens comme étrangers. Un grand nombre de stations de villégiature de grand standing ont été construites, dont le Resort Vân Hai Viglacera avec sa plage de 3 km de long et ses maisons de bois sur pilotis spacieuses, belles, confortables et respectueuses de l'environnement. 

Luu Thành Viên, président de la commune de Quan Lan, nous a dit que les activités touristiques de sa commune n'étaient pas aussi animées que sur les plages de Nha Trang, Cua Lo et Dô Son, mais que chaque année, la commune reçoit des centaines de milliers de visiteurs nationaux et étrangers. Un grand nombre de stations de vilégiature de haute qualité ont été construites, dont le Resort Vân Hai Viglacera avec sa plage de 3 km de long et ses maisons en bois sur pilotis spacieuses, belles, confortables et respectueuses de l'environnement.


Vân Dôn possède 5 plages : Bai Dài, Quan Lan, Minh Châu, Son Hào et Ngoc Vung. Photo: Trong Chinh.


A la découverte de Quan Lan en vélo à travers des forêts de filaos. Photo : Trong Chinh.



La famille de David Stewart, venue d'Espagne a choisi la plage Minh Châu à Vân Dôn pour ses vacances lors de son voyage
au Vietnam. Photo: Viêt Cuong.


La plage de Minh Châu est très appréciée des visiteurs. Photo: Trong Chinh.


Des maisons pour les touristes au Resort Vân Hai Viglacera sur l’île de Quan Lan. Photo: Viêt Cuong.


Touristes sur la plage de Minh Châu. Photo : Trong Chinh.

Moyen de déplacement principal des visiteurs sur l’île. Photo: Viêt Cuong.


Feu de camp en bord de mer. Photo: Trong Chinh.

Comme la plage de Quan Lan, celle de Son Hào fascine les visiteurs aimant les grosses vagues et l'aventure. Ils peuvent également visiter des sites bien connus comme des pagodes, des temples et des sanctuaires.

Alors que la mer de Quan Lan est appréciée des aventuriers, les plages de la commune insulaire de Minh Châu sont idéales pour ceux qui aiment le calme et la tranquillité.

Nous avons rencontré la famille de David Stewart, venue d'Espagne, alors qu’elle profitait de ses vacances d'été sur la plage Minh Châu. Tous ont déclaré que la plage était magnifique. La fille de David Stewart, Montse, a déclaré avec enthousiasme "J'ai visité de nombreuses plages dans le monde, mais aucune d'entre elles n’est aussi fascinante et belle que celle de Minh Châu". Son épouse, Alexandra, a aussi partagé ses sentiments : "c'est formidable de nager dans la mer, de se détendre dans une hutte à toit de chaume, de manger des fruits de mer et de rencontrer des pêcheurs hospitaliers".

Les avantages que la nature a donné à Vân Dôn permettent à tous ceux qui l’ont visité d'être persuadé des belles perspectives de cette zone administrative et économique spéciale. -VNA