Borge Brende, président du Forum économique mondial (WEF). Photo : EPA
 
Hanoï (VNA) – Plusieurs pays membres de l’ASEAN ont développé des plans nationaux sur l’économie numérique tels que l’initiative « Smart Nation » à Singapour ou Thailand 4.0 en Thaïlande, a indiqué Borge Brende, président du Forum économique mondial (WEF).

Lors d’une interview accordée à la VNA à l’occasion du Forum économique mondial sur l’ASEAN 2018 (WEF ASEAN), Borge Brende a constaté qu’il semblait que ces plans mettaient l’accent sur les infrastructures et qu’il s’agissait d’une bonne idée car il serait difficile de compétitionner sans des infrastructures appropriées.

Le Vietnam, sous le point de vue de « préparation à la connexion », dispose de nombreuses opportunités. Un facteur très positif au Vietnam est sa capacité de connexion Internet. Plus que cette capacité s’améliore, plus de personnes font partie de la révolution industrielle 4.0. Le Vietnam mène à bien cette tâche. Cependant, il est regrettable que les infrastructures du Vietnam laissent encore à désirer et il est nécessaire d’améliorer le climat pour l’innovation.

Il est encourageant que la région de l’ASEAN ait acquis des réalisations technologiques importantes ces dernières années. Plusieurs entreprises ont bien saisi des opportunités de la révolution industrielle 4.0, telles que SEA Group (Singapour), Go-Jek, Bukalapak, Traveloka et Tokopeida (Indonésie), Grab (Malaisie) et VNG (Vietnam). Cela illustre la créativité et la hardiesse des entreprises pour améliorer la compétitivité de l’ASEAN dans le contexte de révolution industrielle 4.0.

Le président du WEF a affirmé qu’il encourageait les jeunes à créer une start-up si possible, ou à participer à une start-up et l’aider à se développer. Il a également émis le souhait que les jeunes réfléchissent aux façons de développer l’entrepreneuriat dans ce contexte.

Constatant de nombreuses perspectives, Borge Brende a souligné que les membres de l’ASEAN pourraient figurer parmi les premières nations du monde en termes de gouvernance des entreprises.

Il a enfin appelé les jeunes à apprendre, à acquérir des connaissances sur l’intelligence artificielle, l’automatisation, la blockchain et d’autres sciences de la révolution industrielle 4.0, afin d’assurer un bel avenir pour eux-mêmes et leurs pays. -VNA