Le Premier ministre Nguyên Tân Dung a reçu séparément lundi après-midi à Hanoi Mme Camilla Mellander, nouvelle ambassadrice de Suède, et Martin Klepetko, nouvel ambassadeur de République tchèque, venus le saluer à l’occasion du début de leur mandat au Vietnam.

Saluant Mme l'ambassadrice suédoise Camilla Mellander, le Premier ministre Nguyên Tân Dung a réaffirmé la politique du Vietnam de développer jour après jour ses relations d'intérêt commun avec la Suède.

Le chef du gouvernement a proposé à la Suède de soutenir le Vietnam dans l'élargissement de sa coopération avec l'Union européenne (UE), dont les négociations sur l'Accord de libre-échange Vietnam-UE et l'établissement de mécanismes de dialogue pour accélérer les relations de coopération.

Affirmant le souhait d'impulser vigoureusement la coopération dans le commerce et l'investissement entre les deux pays, Nguyên Tân Dung a aussi demandé à la Suède d'assister le Vietnam dans la santé, l'éducation, l'environnement et l'adaptation au changement climatique.

La diplomate suédoise Camilla Mellander a fait savoir que son gouvernement souhaitait rehausser ses liens avec le Vietnam dans les temps à venir, notamment dans le commerce, l'investissement, la santé, l'éducation et la technologie verte.

La Suède est prête pour une nouvelle étape dans ses relations avec le Vietnam qui s'orientent vers plus d'égalité et d'efficacité, a affirmé Camilla Mellander.

En recevant l'ambassadeur de République tchèque Martin Klepetko, le Premier ministre Nguyên Tân Dung a proposé aux deux parties de renforcer davantage les relations dans le commerce, l'investissement, de se soutenir mutuellement au sein des forums multilatéraux et des organisations dont les deux pays sont membres.

Il a également proposé à la République tchèque de continuer d'offrir des bourses à des étudiants vietnamiens pour contribuer à consolider les relations d'amitié et la compréhension mutuelle.

Martin Klepetko a indiqué que son pays a introduit le Vietnam dans la liste prioritaire de sa coopération économique, tout en soulignant que les entreprises privées tchèques accordent toute leur attention au marché vietnamien.

Il a estimé que les deux gouvernements devraient prendre des politiques plus favorables à leurs entreprises souhaitant sonder les opportunités de commerce et d'investissement. -AVI