Hanoi (VNA) - Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc a exhorté vendredi 14 juin à Hanoi à Samsung Vietnam à étendre ses activités non seulement dans l’assemblage électronique, mais également dans le développement technologique.
 
Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc (à droite) et le directeur général de Samsung Vietnam, Choi Joo-ho. Photo : VNA

Le chef du gouvernement a déclaré au directeur général de Samsung Vietnam, Choi Joo-ho qu’il espérait que le groupe continuerait à étudier et à produire des produits technologiques de nouvelle génération pour participer à la quatrième révolution industrielle et assister le Vietnam dans la construction de l’e-gouvernement, un domaine où il est performant.

Il a également demandé à Samsung de continuer à offrir une aide pratique en matière de formation de la main-d’œuvre et de transfert technologique aux entreprises vietnamiennes pour soutenir l’industrie, en particulier les petites et moyennes entreprises, facilitant ainsi la fourniture de composants au groupe.

Le chef du gouvernement vietnamien a souhaité que Samsung appelle les principales entreprises de la République de Corée à investir au Vietnam.

À cette occasion, il a également demandé au directeur général de Samsung Vietnam de signaler les difficultés rencontrées par Samsung Vietnam depuis son entrée en fonction il y a six mois.

Choi Joo-ho a pour sa part déclaré que sa compagnie avait réalisé un chiffre d’affaires de 28,5 milliards de dollars à la fin mai, dont 24 milliards de dollars provenant des exportations. Le chiffre de cette année est estimé à 73,5 milliards de dollars, dont 63,5 milliards de dollars d’exportations, en hausse de 5% sur un an.

Il a également évoqué un projet de construction d’un centre de recherche et de développement pour Samsung Vietnam, suggéré par le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc lors de sa précédente réunion avec les dirigeants du groupe.

Une fois opérationnel, le centre accueillera 2.000 à 3.000 personnes et deviendra le plus grand du genre en Asie du Sud-Est, a-t-il déclaré, ajoutant qu’il se concentrerait sur la formation de la main-d’œuvre du logiciel et d’autres domaines tels que la 5G, l’intelligence artificielle et le big data.

Saluant l’importance du centre, le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc a demandé au Comité populaire de la ville de Hanoi d’offrir tout le soutien possible au projet.

Il a souhaité que Samsung opère à long terme au Vietnam et augmente ses investissements à 20 milliards de dollars, contre 17,4 milliards de dollars actuellement.

Choi Joo-ho a fait savoir que Samsung avait invité un grand fabricant sud-coréen de semi-conducteurs à investir à Bac Giang, avec un capital total d’environ 500 millions de dollars. –VNA